Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 13:50

Ah, je vais me faire luncher par les défenseurs de la langue française. Les Chevaliers de Colomb vont me faire des reproches..  TIPA awards= récompenses de la Technical Image Press Association. Bon, nous ne sommes pas là pour p arler de ces chicanes linguistiques, mais de photographie. 

 

Chu fier en titi ce matin.. imaginez.. si j'en crois la TIPA, j'ai fait le bon choix... 

la preuve :

Voici les primés de l’année :

Reflex Numérique Meilleur reflex numérique d’entrée de gamme : Pentax K-x

Meilleur reflex numérique avancé : Canon EOS 550D

Meilleur reflex numérique expert : Canon EOS 7D

Meilleur reflex numérique professionnel : Nikon D3s

 

Aucun doute pour moi, le 7D est le meilleur réflex que j'ai utilisé et c'est pas les Nikonistes qui vont me faire changer d'avis.. (ah que j'aime ça cette géguerre nikon-canon).. 

De loin le meilleur appareil, ergonomie géniale.. l'écran de réglage rapide qui regroupe toutes les données essentielles

 

http://a.img-dpreview.com/reviews/CanonEOS7D/Images/Screens/Qmenu1.gif

 

Hier matin, au parc régional de Longueuil, j'étais heureux de l'avoir cet appareil..

http://img576.imageshack.us/img576/268/img13632.jpg

 

Pas trop frus (frustrés.) les Nikonistes?? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 16:46

Quel est le rapport entre entre une vulgaire plante de la famille des Boraginaceae et le Québec??

Bon si vous préferez, les myiosotis et le Québec??

 

Souvenir, mémoire.

Expliquons.

La devise du Québec c'est "je me souviens".

Pour certains, la signification de cette devise est incertaine.

On l'explique par ce qui suit: Son origine En concevant en 1883 les plans du Palais législatif de Québec (aujourd'hui l'Assemblée nationale), Eugène-Étienne Taché (1836-1912), architecte et sous-ministre des Terres de la Couronne, fit graver dans la pierre, sous les armes du Québec qui apparaissent au-dessus de la porte principale du parlement, la devise Je me souviens.

Elle fut utilisée et désignée comme la devise du Québec durant plusieurs décennies.

L'adoption en 1939 de nouvelles armoiries du Québec sur le listel desquelles elle figure, raffermit son caractère officiel.

Sa signification?

En l'absence de textes où Eugène-Étienne Taché expliquerait ses intentions, c'est en se plaçant dans le contexte où il a créé cette devise qu'on peut en comprendre la signification. Taché a conçu la décoration de la façade de l'hôtel du Parlement comme un rappel de l'histoire du Québec. Il en a fait un véritable Panthéon. Des bronzes y représentent les Amérindiens, les explorateurs, les missionnaires, les militaires et les administrateurs publics du Régime français, ainsi que des figures du Régime anglais, comme Wolfe, Dorchester et Elgin. D'autres éléments décoratifs évoquent des personnages ou des épisodes du passé et Taché avait prévu de l'espace pour les héros des générations à venir. La devise placée au-dessus de la porte principale résume les intentions de l'architecte : Je me souviens... de tout ce que cette façade rappelle.

 

 Et le myosotis alors?? encore une affaire de souvenirs, de mémoire..

La preuve : " le myosotis, plante connue sous le nom « ne m'oubliez pas », même en Italie, on fait un lien avec les souvenirs.. non ti ricorda di mé...

Et alors me direz vous?

 Simple, pas plus les humains que les plantes ne se souvenaient qu'ils vivaient au Québec..

et que comme le chantait Gilles Vignault "mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver..."

Hier nous nous sommes rappelés que nous vivions bien au Québec.

Après des journées presque estivales, la bête hiver s'est manifestée.

De la neige.. de la neige.. même sur mes myosotis....

http://img62.imageshack.us/img62/5145/img13182.jpg

Marrant, vous trouvez pas??

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 14:09

Bizarre le titre.. non?

Parlons printemps.. 

Une saison pour les photographes, une saison de récolte d'images.. 

Comme cette abeille.. je la  trouve géniale.. 

http://inapcache.boston.com/universal/site_graphics/blogs/bigpicture/spring_04_05/s16_22848323.jpg

 

Il y en a plein à voir, dans le dossier spécial du Boston.com big picture

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:16

Ben quoi?? 

Oui, j'ai voulu me mettre à leur hauteur.. en me couchant à plat ventre pour les "prendre"

c'était au parc de la yamaska hier matin.. 

http://img684.imageshack.us/img684/6807/img12852.jpg            http://img256.imageshack.us/img256/3050/img12792.jpg

 http://img191.imageshack.us/img191/3434/img12642.jpg    http://img10.imageshack.us/img10/3185/img1257ut.jpg

 

Merci de laisser un petit commentaire et vos critiques, ça aide à faire mieux...

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 14:35

 Le comble pour un photographe.

 

Tomber dans les clichés..


J'aime cette idée.. un photographe qui tombe dans les clichés.
Ah les clichés...
La blonde stupide.. le français avec le béret sur la tête et le pain sous le bras... le rom voleur de poules..
J'en passe.. on y passerait trop de temps..

Mais le rapport avec la photo?
Je vous imagine vous gratter la tête pour essayer de comprendre ce qui a pu m'amener à ça..(tiens encore un cliché, ça...)


Bien simple..C'est la faute à Doisneau..
Enfin, l'annonce d'une expo consacrée à ce grand photographe..

Doisneau, vous connaissez son humanisme et le regard qu'il a posé sur les gens de son pays..

  

 

doisneau1

 petit tzigane de montreuil... 1950

 

doisneau2

 photo de vacances 1950

 

doisneau3

 le mimosa du comptoir, rue Maitre=Albert, Paris 1952

 

Je viens d'apprendre qu'en 1960, il a passé quelques jours chez les milliardaires de la côte ouest des Etats-unis.

""Doisneau, le poète de la banlieue, chez les milliardaires du Nouveau Monde… « Pourquoi m'a-t-on envoyé à Palm Springs, Californie ?
 Pour faire des photos de golf. Je sais tout juste qu'il faut envoyer très loin, sur le gazon vert, une petite balle blanche dans un trou
 à peine assez grand pour la recevoir» , note dans son livre de souvenirs ce «Parisien de proximité» qui fit l'hommage du petit peuple,
 le «gentil de Gentilly» comme le baptisent ses fans.
 Mirage dans l'objectif !
«On vient ici de très loin, même les palmiers sont venus du Mexique par la route, et les graines de gazon, qui avaient tendance
à s'envoler au vent de la nuit, ont été fixées au sol grâce à une pluie de colle tombée des hélicoptères. »

Le 19 novembre 1960, Robert Doisneau, reporter photographe, débarque en Amérique pour le magazine Fortune.""

 

doisneau4
Connaissant les photos de ce grand photographe, je me suis mis à l'imaginer dans ces endroits tellement différents de ce qu'était la France à cette époque.
Et cette question.. Allait-il tomber dans les clichés habituels.. du riche triste et vieux.. Il faudrait aller voir l'expo pour répondre à cette question.

Et moi, la question que je me pose est celle ci.. Est-il possible  à un photographe de sortir des sentiers battus, de ne pas tomber dans le cliché facile..
Est-il possible de regarder et voir différement des choses nouvelles pour nous??

 

Un article sur l'expo à Paris
http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2010/04/15/03013-20100415DIMWWW00576-exposition-robert-doisneau-palm-springs.php

Le site de Robert Doisneau
http://www.robert-doisneau.com/fr/

 

Qu'en pensez vous??

 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:46

OH horreur.. une photo truquée..photoshopée... 

Ben oui... et alors??

 

Lorsque je regarde mes photos d'oies.. (tiens des photos de doigts.. ça serait intéressant non??  (( à ce propos.. faut que je vous raconte... ... un journal poubelle d'icitte avait un titre génial hier.. " le pervers au pouce magique est à un doigt de la condamnation à vie".. Marrant non... Pour savoir de quel doigt, ils parlent, j'ai demandé  à mon petit doigt.. ) Bon sérieux. revenons à nos moutons.. enfin nos oies.. 

 

Souvent donc, les photos de mes oies sont dans un ciel nu.. sans rien d'autres que des oies.. Je voulais savoir ce que ça donne avec un décor.. alors.. voilà.. 

acquine5 1108 3

 

Vous en pensez quoi?? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 14:36

Tu t'en viens??

 

Viens avec moi..Viens te promener dans les iles de Berthierville.

Tout au long du Saint Laurent, des iles s'accrochent aux rives du grand fleuve.

Souvent très plates, elles sont lieu de cultures et de nature.

En ce début de printemps, la vie semble exploser après un trop long sommeil.

On en revient comblé. Tu t'en viens tu??

http://img52.imageshack.us/img52/5248/img11352.jpg

 

Bon, t'as pas l'temps.. Correque... 

alors, vas au moins voir l'album que j'ai mis ..

http://fanatiques2numerique.over-blog.com/album-1615938.html

 

 

Pis quant t'auras l'temps de prendre le temps.. 

écoutes Félix Leclerc.. 

C'est pas l'ile du mileu, mais ça y ressemble.. 

 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 13:29

Ce matin, pas de blabla.. 

un simple clin d'oeil..

Clin d'oeil à la marmotte qui surveille  mon ombre... 

http://img580.imageshack.us/img580/7639/img07922.jpg

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:25

En bon français d'icitte..

la frénésie du magasinage..

 

Je reviens avec deux images qui datent de qq jours..

Prises dans un centre d'achats dans lequel les appareils photos sont interdits..

d'ou impossibilité de travailler au pied.. c'est pas l'pied sans pied..

 

Je voulais montrer cette espèce de frénésie électrique qui semble assaillir bien des personnes dans ces temples de la consommation.

J'ai besoin de vos avis..

 

 

 

 

 

quand pensez vous??

ben quoi??

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 13:35

Kemt Klich.

j'ai envie de vous le présenter aujourd'hui..
Il vient de recevoir le premier prix au  concours de photos de presse « World Press Photo Awards » pour des photos dans la bande de Gaza.
J'ai voulu voir ses images..Je craignais de voir de ces photos typiques des conflits armés.. cadavres, mares de sang et veuves en pleurs.
Rien de tout ça. Une démarche photographique qui interpelle..

 



Montrer les intérieurs des maisons juste après de combats..


Sur son travail à Gaza, Klich écrit :

 « Je suis arrivé dans la Bande de Gaza le 18 février de cette année (2009), tout de suite après que les dernières actions guerrières d’Israël eurent cessé et alors que les gens essayaient de recréer une vie quotidienne  au milieu des décombres.Mon objectif était de mettre en lumière l’histoire intérieure, le désastre de la sphère privée, les ruines des maisons de ces familles  sur qui le feu était tombé"

 

 

Qui est Kemt Klich?
 Kent Klich est né en 1952 en Suède.

Photographe, cinéaste, vidéaste.
Il étudie la psychologie à l'Université de Göteborg.
Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé avec des adolescents en difficulté
avant de se tourner vers la photographie

 

 

Je vous invite à aller faire un tour sur son site.. J'ai beaucoup aimé. 


Rechercher à montrer ce qui se cache derrière l'image. 

C'est étonnant.

Il y a plusieurs portfolios qui méritent le détour..

 

 

 

Image imparfaite.. que l'on pourrait définir comme "au delà du rectangle"

 

 

 

 


Loin des yeux.

 Un travail sur des sans-abris. Là encore on aurait pu craindre le voyeurisme facile.. Pas ça.
Photographier le visage de ces fantomes des villes pendant leur sommeil. 

 

 

 

 

 

El Nino, travail sur les enfants abandonnés dans les rues de Mexico.
Des enfants qui organisent leur vie en marge des autres vies.  Terrifiant.


le site de Kimt Klich

      Vous en pensez quoi? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Photographes au masculin
commenter cet article