Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 15:54

doigts

 

Vous le saviez vous?

Que Doisneau connaissait Cavanna?

Moi pas. 

Pourtant en voyant les images de Doisneau et en lisant Cavanna, on ressent le même talent.

Celui de savoir partager avec précision et tendresse. 

La façon qu'a Cavanna de savoir transcrire l'accent des immigrés italiens s'exprimant en français me faisait plaisir, tout comme la bouille des titis de Doisneau. 

 

Lisez...

"Tous les jeudis matin, jour sans classe, j'allais avec un cabas à la bibliothèque municipale.

Les livres étaient vénérables pour la plupart, tous uniformément vêtus d'une grosse reliure de toile noire faite pour résister pendant des siècles aux poignes calleuses des ouvriers avides de culture, suivant l'idyllique vision julesferrique de l'instruction publique.

On avait droit à deux livres à emporter par personne inscrite, alors j'avais inscrit papa et maman, ça me faisait, comptez avec moi, six bouquins à dévorer par semaine. Avec les illustrés que me passaient les copains et les journaux que maman rapportait de chez ses patronnes pour allumer le feu et garnir la poubelle, ça me faisait de quoi tenir, d 'un jeudi à l'autre mais bien juste.

On choisissait sur catalogue, mais les titres qui vous faisaient envie étaient toujours en main, il fallait faire une liste par ordre de préférence, la barbe, j'aimais mieux fouiner dans les rayons et me laisser séduire par la bizarrerie d'un titre ou les effilochures d'une très vieille reliure. J'aimais les livres énorme .

Je remontais la rue Sainte Anne, le cabas bourré de gros bouquins me tirait de côté vers le bas.

Les mères ritales me regardaient passer, les yeux écarquillés par l'admiration et un vague effroi.

« Ma touté quouesté livres, tou vas les lire, Françva ? O pétêt tou régardes solement i gimazes ? » . « Y a pas d'images », je disais « Tou vas pas me dire qué tou vas lire touté quoesté mots d'écrit touté sol, no ? Ton père, ze le sais que t'aider, i po pas, pourquoi lire, i sa pas. Ma sara tou mare pourquoi elle, a sa lire, ma l'est tonte fatiguée, pauvr' femme, surtout la svar ! »

Où je trouvais le temps ?

'avais des journées bien remplies ; l'école, les devoirs, les potes, la rue, les commissions, ...

Je lisais la nuit, dans mon lit, dès que j'ai eu un lit à moi, d'abord à la lueur de l'ampoule du plafond, qui devait faire dans les vingt-cinq watts_ « l'électricité, on voit bien que c'est pas toi qu'as la peine de la gagner » et donnait un chiche halo jaune dont le peu qui. arrivait à se traîner, à bout de souffle, jusqu'à me faire de l'ombre sur la page. Je devais me lever et traverser la chambre pour éteindre, l'hiver, c'était y glacial, rien n'était prévu pour chauffer ce réduit. Je courais me replonger sous l'édredon, je me fracassais au passage l'orteil contre le pied du lit-cage, une saloperie de ferraille anguleuse ...../.

 

./.A part ça, j'étais un enfant joyeux bavard, turbulent, plutôt teigne et châtaigneux, rien du sombre renfermé qu’on pourrait croire ; je voulais tous les plaisirs, tous, et celui-là était le plus fort de tous.""

Au fond, il ne manque plus que Renaud..

 

acquine4 9764

 

Dans la revue Arts magazine de juin-juillet 2011, il y a un bon article sur Doisneau et ceux qui l'ont bien connu.

C'est à lire.. Merci Thérèse...

 

http://www.artsmag.fr/components/com_virtuemart/shop_image/product/N__57_juin_4e157079e3206.jpg

 

Quand pensez vous? Moi jamais quand il fait chaud....

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 13:03

Cette histoire est incroyable. 

Suivez moi..

Dans la jungle Indonésienne.

Le photographe animalier David Slater laisse trainer son appareil photo. 

Un macaque s'en empare.

Après avoir récuperé son appareil, Slater se rend compte que les singes ont fait une centaine de photos.

La quasi totalité sont floues, sauf  deux ou trois. 

Des autoportraits.. 

copy1          copy2

Marrant, non?

L'histoire pourrait s'arrêter là, mais dans notre planète des singes, on va de surprises en surprises.

Voilà qu'un  blog copie les photos et les publie, sans mentionner de copyright. 

Pas prudent, ça. Sauf que..

Après reception de l'injonction du "proprietaire" des images de retirer ces dites images, notre blogiste n'a pas retiré les photos. 

Savez vous pourquoi?

Siimplement parce qu'en fait celui qui détient les droits sur ces photos, c'est le macaque..

La loi dit "

"Le copyright d'une oeuvre originale est la propriété de l'auteur qui a créé l'oeuvre. Seul l'auteur ou ceux qui possèdent les droits de l'oeuvre par l'intermédiaire de l'auteur peuvent se réclamer du copyright."

 

Comique, pas vrai??

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 14:58

J'aurai aussi pu appeler ça "floral bondage" mais j'étais pas certain de passer à la censure...

Encore une photo qu'après coup, qu'il aurait été facile de faire mieux..

pas vrai??

 

acquine4 9711

 

 

Qu'en pensez vous? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 13:26

Que faire?

Quand la fièvre acheteuse nous prend et que l'on a à peu près tout ce qu'un photographe doit avoir?

Ça vous arrive, cette envie pressante d'acheter, de dépenser?

Si votre sac photo et plein et que vous ne savez plus quoi acheter, allez faire un tour sur un site que je viens de découvrir.

Vous allez y trouver des trucs incroyables, amusants, délirants.

Dans pratiquement tous les cas, complétement inutiles. Mais drôles.

Des exemples...

a11

un adaptateur pour utiliser vos objectifs avec votre cellulaire... 

 

a16

une caméra miniature avec ses objectifs, miniatures eux aussi..  Je me demande quelle carte mémoire va aller....

 

a12

Une fixation pour fixer votre apn sur votre casque vélo.. Trés utile pour les utilisateurs de tandem... c'est celui de derrière qui fait la visée...

 

a13

un coffret souvenir contenant 3 films argentiques discontinués et perimés.. pour les vrais fanatiques...

 

a14

Une fixation pour utiliser une bouteille avec bouchon comme monopied..

Pour ceux qui seraient tentés, je recommande de le faire avec une bouteille pleine.....

 

 

J'avais trouvé un mug à café en forme d'objectif nikon.  Mais tout le monde sait que dans le canon, c'est meilleur.  Donc pour ne pas déclencher de polémique, j'ai renoncé....

 

a17

 

 

Et si vous rêvez de vous acheter un Canon EF 16-35mm f/2.8L USM, commencez par économiser avec cette tirelire.. Certain que c'est un bon moyen... Pas vrai?

Allez fouiller, c'est amusant..  même le nom est drôle, photojojo....


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 14:15

Sans paroles.

 

acquine3 9730     acquine3 9735          acquine3 9750

 

La quelle préferez vous?

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 13:12

C'est beau une fleur vue différement. 

On a tendance  à en regarder toujours le coeur. Pas les dessous..

Et les dessous avec les jeux de lumière..

 

 

 

acquine3 9716 1200

Tout une série faite dans le gros soleil au Jardin Botanique de Montréal.

Le parti pris de départ était de ne photographier qu'en recherchant les transparences,les contre jour. 

Qu'en pensez vous?

Toutes ont été fait au 70/200 avec une bague kenko.

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 18:22

C'est la question que je me pose après avoir fait une petite recherche sur internet. 

On parle souvent de l'opposition qu'il peut y avoir entre la démarche "artistique" du peintre par rapport à celle du photographe. 

J'ai eu envie de savoir si certains peintres avaient aussi été photographes et quels emprunts ils avaient fait à la photographie. 

J'ai trouvé deux cas que je trouve intéressants,

Degas, bien connu pour ses danseuses était aussi photographe. 

Cette photo qu'il a fait en 1896  a t-elle été faite avant la toile ou après?

Les deux datent de la même année. 

 

 

degas3      degas33

 

 

Et cette danseuse. y a t-il un lien avec le dessin qui suit?

 

degas    degas2

 

 

Pierre Bonnard, lui aussi semblait avoir essayé la photographie. 

bonnard      bonnard2

 

Qu'en pensez vous? 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 14:53

Façon de parler, bien naturellement. 

Nul ictère, heureusement. (masculin, merci google....) 

Mais il faut vous dire, je ne sais pas pourquoi, mais le jaune est la couleur qui me donne le plus de mal pour les photos de fleurs.

Pas vous?

Ce matin, j'ai eu envie d'essayer de jouer avec le jaune de petites fleurs dans ma cour arrière.

Contre jours et bagues allonges au menu. 

Avez vous déjà essayé de faire des photos de fleurs au ras du sol?

Il y a deux solutions.

Se mettre à plat ventre et viser normalement. 

Ou se servir de la visée sur l'écran arrière. 

Mais quand on n'a pas un écran orientable?

Facile un petit miroir.. 

Vous en pensez quoi?

 

jaunisse1    jaunisse3   jauniss1

 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 13:40

J'aime essayer. 

Encore et encore.

Essayer de faire quelque chose avec l'appareil photo de votre téléphone cellulaire. On appelle ça un telephone portable sous d'autres cieux..

À propos de cieux, ceux d'hier de cieux, étaient bien particuliers.

On aurait juré un ciel de film biblique.  Dramatique. 

Oui, dramatique, je n'avais pas mon apn sous la main. 

Seulement mon cellulaire. 

Alors pourquoi pas essayer de rendre cette atmosphère d'orage, de nuages bouillonnants. 

J'ai essayé. 

sspx0028              sspx0029

 

Promis, je le referai plus.. Promis..

Mais c'est marrant quand même. 

Non??

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 13:27

Titre étrange, pas vrai?

C'est tiré d'un article récent, qui parle d'un film que j'ai bien envie de voir.

My little princess, le film de Eva Ionesco.

Ionesco, vous connaissez bien sur.

Irina, c'est la maman d'Eva.

Irina, c'est la photographe aux portraits fantastiques.

 

eva3

Comme celui-ci.

Mises en scènes baroques, déjantées.


Eva, c'est la fille.

Celle qui lorsqu'elle était encore enfant devait poser pour sa maman.

C'est surprenant, génant..

My little princess, raconte cette histoire dérengeante d'une mère photographe qui vend des photos de sa fille.

eva1     

Cette photo a été recadrée pour éviter une fermeture de mon blog.... 

 

eva2


Des photos qui aujourd'hui vaudraient la prison à n'importe qui.

 

" "Le scandale était des deux côtés, il y avait l'offre et la demande", résume Eva, croisement douloureux entre une époque qui ne parlait pas de pédophilie et une mère obsédée par l'image."

Eva raconte : ""Cela a commencé avec des fleurs. Puis on est passé aux photos rituelles, aux masques, aux poses renversées, alanguies, le décor s'est chargé, c'est devenu un bordel macabre, baroque, très mode, avec des miroirs, des tentures." Récupérées aux puces, les robes sont magnifiques, mais les dentelles la grattent : "Le sublime devenait horrible." Puis, un jour, on passe aux photos nues, jambes écartées. "Parce que tout le monde aime te voir nue, répétait ma mère. Parce que c'est de l'art." À l'âge où les petites filles jouent à la poupée, Eva Ionesco est la poupée."

Le film qui vient de sortir serait une tentative d'Eva Ionesco de mettre quelques points de suture sur une cicatrice jamais refermée.

On peut se poser la question de savoir si c'est en étalant que l'on exorcise les plaies.

Je me demande moi, si tout cela ne vient pas de ce phénomène étrange lié à la photographie.

Avez vous remarqué?

L'oeil collé au viseur, on a souvent l'impression d'être en marge, déconnectés de la réalité.

Etait-ce le cas d'Irina Ionesco ?

Pensez-y.

 

Vous pouvez lire l'article dont j'ai utilisé les extraits ici 

 

Pour voir plus de photos d'Irina Ionesco

 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Photographes au féminin
commenter cet article