Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:02

Aujourd'hui,

j'ai bien envie de vous parler d'une photographe dont j'ai "fait la connaissance" par l'intermédiaire d'une autre photographe qui m'avait été recommandée par une photographe dont j'avais "fait la connaissance" sur overblog.

Excusez ce pré en bulle un peu stupide.

C'était mon moment niais.

Pour parler de cette photographe, j'aurais aussi bien pu me contenter de coller un lien dans la rubrique liens de ce blog.

Mais les liens, je n'aime pas. Pas utiles les liens.  M'enfin...

lc1-copie-1.jpg


Je voulais vous parler de Laurence Chellali.

D'autres, qui la connaissent  en ont parlé avant moi. La preuve.

"Ah Laurence, c’est un concentré d’enthousiasme, de créativité, de vivacité et de générosité, elle pourrait être italienne ;-) "

J'aime cette description.

On apprend à connaître (est-ce possible, vraiment?) un ou une photographe au travers de ses photos, éventuellement de ses mots distillés sur un blog.

Laurence fait partie de ces photographes qui me font me demander :

Y a-t-il une photographie féminine?

Pourrait-on deviner le sexe de la personne qui a cadré en voyant une photo? Je crois à ça de plus en plus. Il y a dans les photos de Laurence Chellali une sensibilité, une créativité très particulière.

Une sensibilité féminine.

 

http://www.photofolle.net/portfolio/wp-content/uploads/2012/01/AltaViaPortfolio1.jpg?1326815940668

 Comme beaucoup de femmes photographes, elle ne met pas l'accent prioritairement  sur la technique. Ses images ne sont pas léchées. Elle ne se contente pas de montrer de belles choses. Elle crée.

Pourquoi, je parle d'Elle oggi.

Simplement parce qu'elle vient d'annoncer qu'elle a décidé de vivre de ses photos.

J'admire ce courage.

Beaucoup vivent pour la photographie, Elle veut vivre par et de ses photos. Elle met ses photos en vente, allez voir. Encouragez là. 

http://www.photofolle.net/

Beaucoup des photos de Laurence sont faites avec des appareils très basiques, aux performances très èloignées de nos appareils numériques.

J'ai commis plusieurs articles sur ce blog dans lesquels je me "moque" gentiment du snobisme "lomo".

Je dois avouer qu'en voyant certaines de ses photos faites avec ces appareils désuets, mon avis est assez mitigé.

Elle est capable de faire des choses splendides avec ça.

http://www.photofolle.net/wp-content/uploads/2012/01/PourqoiJaimeHolga-460x392.jpg

En plus, elle est capable d'exprimer la raison pour laquelle elle aime son Holga

Ce qu'elle dit  prouve encore bien que la photo c'est affaire de sensibilité, pas de mégapixels. Et que la sensibilité c'est une affaire de Femme,  Pas vrai, Laurence?

 

Vous la connaissiez? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Photographes au féminin
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 03:49

Ça trainait dans un coin du disque dur. Je me suis demandé si ça avait sa place sur un blog photographique.

À priori, on a tendance à voir la photographie comme un art. L'art de montrer du beau. De l'agréable. 

Pourtant, la photographie c'est surtout, un moyen d'expression, un moyen de raconter,  aussi.

Raconter avec des images.  

En revoyant ça, j'ai pensé à tous les commentaires à propos du froid au Québec. Nos "grands cousins" de l'hexagone semblent impressionnés quand on leur parle de températures hivernales. Mais  le froid on finit par très bien vivre avec.On s'habitue. 

Il y a pourtant des personnes qui dans le cadre de leur travail ont à composer avec ce froid, là.

Les pompiers par exemple. 

Il faut que je vous raconte.

Nous sommes en février 2004.

Il fait froid. C'est souvent en février que nous avons les plus gros froids. Ce matin là, je suis à la maison, au chaud.

Quand une nouvelle à la radio.

Un gros incendie sur le boulevard St Laurent.

""Incendie spectaculaire sur le boulevard Saint-Laurent Un important incendie a ravagé quatre immeubles dans la nuit du 16 au 17 février à la hauteur de Beaubien, dans un secteur délabré du boulevard Saint-Laurent. Il aura fallu près de 12 heures pour que les quelque 150 pompiers affectés à cet incendie viennent à bout des flammes. Le feu n'a fait aucune victime, mais quatre pompiers ont été légèrement blessés lors de l'opération. L'incendie se serait déclenché dans un restaurant situé au 6533, boul. St-Laurent, et s'est rapidement propagé à l'étage supérieur, où habitaient les propriétaires du commerce. Il s'agissait du seul immeuble habité parmi les quatre qui ont brûlé, les autres étant inoccupés." 

Je n'avais jamais vu de gros incendie, surtout pas en hiver alors que le thermomètre devait être plus bas que -20degrés. J'y suis allé.

Nous étions au milieu de la matinée.

Quand je suis arrivé dans le secteur de l'incendie, il y avait des voitures de police partout. Et des banderoles pour empécher le passage des curieux.

En me voyant arriver avec mon gros zoom en bandouillière, un policier m'a fait signe de passer.

Merci Canon, il m'avait pris pour un photographe de presse..

C'est comme ça que j'ai pu être près des soldats du feu.

J'ai pu les voir travailler, par équipes.

J'ai pu voir comment ils se relaient, après avoir s'être réchauffés dans des autobus chauffés.

J'ai pu voir la fatigue sur le visage de certains. 

montreal_feu-st-laurent_200.jpg

 

J'ai pu les "voir aller" dans le calme, en équipes. 

 

montreal_feu-st-laurent_05-copie-1.jpg        montreal_feu-st-laurent_13.jpg       montreal_feu-st-laurent_17.jpg

 

J'ai pu les voir intervenir pour tenter de préserver les maisons adjacentes. En intervenant sur le toit, et sur le balcon. 

montreal_feu-st-laurent-23.jpg        montreal_feu-st-laurent_16.jpg       montreal_feu-st-laurent_49.jpg

 

Aujourd'hui, si vous regardez dans Google Earth, tapez Bld St Laurent 6533, passez en street view, vous verrez des batiments neufs,  un vide et la maison avec les pierres grises, mais sans son balcon.

feu-beaubien.jpg

 

Après être allé me geler pour voir travailler les soldats du feu de Montréal, je dois dire que leur travail mérite le respect. 

Ah, j'ai failli oublier, j'ai aussi vu, que parfois, il y a des coincidences étonnantes. 

montreal_feu-st-laurent_41.jpg

Pas certain que le bijoutier avait imaginé que sa pub pour les fêtes (passées) allait être d'actualité à ce point...

Les photos sont au Canon EOS 10D, mon premier réflex numérique avec le canon 70/200 f2.8L

Vos commentaires sont toujours appreciés. Un grand merci d'avance. 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 13:17

Drôle de question, pas vrai?

Non, soyez rassurés, je ne vais pas transformer mon blog en "rapports humains". 

Cette pensée idiote, c'est la faute à un cerf de virginie, un jeune. Celui que je vais vous montrer aujourd'hui.

Je pense que vous allez comprendre cette histoire d'infidélité partielle...

C'éait samedi matin, toujours à Longueuil. La neige était si belle. Froide, mais belle.  

C'est principalement eux, les cerfs que  je voulais voir et vous donner à voir. 

J'ai mon chemin, maintenant. Je sais où les trouver dans le parc.  Il y a trois endroits dans lesquels il est rare de ne pas en voir. 

Ce matin là. est-ce à cause du froid, ou de l'heure plus matinale qu'à l'accoutumée, dans les deux premiers "spots", rien. Quelques traces isolées dans la neige. Rien.  Ils se tiennent en groupes. Les femelles et leurs petits. Et les mâles à part.  

Marcher dans le bois avec les raquettes, dans la belle neige, c'est un vrai sport.  Je vous le suggère si vous en avez l'occasion. 

Il m'a fallu faire pas loin de 4 km dans les fourrés pour voir  quelque chose bouger assez loin. 

C'était un jeune cerf, solitaire. 

ceylan-2451.JPG    ceylan-2452.JPG

Difficile à voir le bougre, et vous, là, vous pouvez cliquer....

Il ne lui a pas fallu longtemps pour me repérer. Il m'avait sans doute senti avant de me voir.

L'autofocus à oublier. 

Faire la mise au point dans ce fouillis de branches, pas facile.  Surtout quand on doit comme dit Nokomis:

"gérer ses émotions pour éviter un ratage..."  C'est agréable, on ressent une excitation, un peu la même que celle du chasseur, j'imagine.  

 

ceylan-2458.JPG


C'est en le voyant comme ça, que j'ai pensé à mon cette histoire d'infidélité.  Une seule corne. À moitié trompé, pauvre toi..  Le froid, pas grand chose à manger, et ça en plus..  Je me demande si c'est à la suite d'une chicane qu'il en a perdu une, ou alors en rentrant chez lui, un soir, un peu bourré qu'il s'est payé un arbre.  ( bon, je sais, c'est un peu nul)

Pendant tout le temps de ces photos, mon cerf continuait de marcher. Je me déplacais parallèlement à lui. Chaque tentative de rapprochement de ma part,  le faisait s'écarter. Il semblait avoir décidé de l'écart entre nous. Rapprochements impossibles. Au plus proche, il devait être à une dizaine de mètres, pas moins. 

C'est vrai qu'il avait l'air de mauvaise humeur.  Beau, mais de mauvais poil. 

ceylan-2469.JPG

 

Les couleurs des photos sont un peu ternes, il n'y avait pas du  tout de soleil dans cet endroit. Pour les couleurs "postal card" c'était trop tôt.

 

On a cheminé. lui et moi, comme ça, deux chemins qui comme certaines droites ne se rencontrent pas.

Puis, il a semblé fatigué de me sentir pas loin. Il a mis un terme à notre rencontre....

ceylan-2479.JPG   ceylan-2482.JPG

Photos faites au Canon 7D, objectif 70/200mm f2.8L, monopied, Tv (Vitesse obturateur) 1/125 Av (Priorité à l'ouverture)  ouverture f11.0 Mode de mesure Mesure d'évaluation Correction d'exposition -1/3 Sensibiltié ISO 250 Focale 200.0mm 

Comment trouvez vous? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 12:53

Date:    samedi 14 janvier 2012

Heure:      08:00

Température:     -14

Vents:      sais pas.

Précipitations:          moi,j'étais pas pressé, c'est pas comme ceux qui courent dans les sentiers. J'ai rien contre ceux  qui courent , mais quand ils le font en groupe de 15 et qu'ils ne peuvent s'empêcher  de jacter bruyamment en même temps, Je les exècres. 

Tout ça pour dire qu'hier matin, arrivé tôt au Parc de la ville de Longueuil, le spectacle incitait plus à la contemplation qu'à la compétition. Non, mais...!! Le plus comique, un de ceux qui semblait être un "dominant" a fait demi tour pour me demander " tu fais des photos?" j'ai failli lui répondre que décidément, la connerie ça ne rend pas clairvoyant, mais ils étaient trop nombreux..  Il a insisté: "on va repasser, tu peux nous photographier?, on va te payer"..  Il a paru choqué par ma réponse "non,je peux pas".

Non, mais deviendrais-je un vieil intolérent? Peut-être.

N'empèche que c'était féérique, la lumière rasante, la neige, le silence (quand ils ont disparu..) tout pour rendre heureux. Le froid se fait oublier, les raquettes font un bruit amorti dans la poudreuse, c'est génial.

J'étais là pour essayer de voir des cerfs de virginie, mais j'ai aussi vu ça:

ceylan-2439web.jpg


Pis ça aussi.. 

ceylan-2416web.jpg     ceylan-2431web.jpg    ceylan-2417web-copie-2.jpg

Qu'en pensez vous? 

Préférez vous les contrastes un peu atténués ou comme pour la dernière image?

Canon 7D,  sur trépied Manfrotto ,  Priorité-ouverture AE ,Vitesse obturateur 1/320 Av,ouverture 8.0 Mode de mesure Mesure d'évaluation Correction d'exposition -1/3 Sensibiltié ISO 250 Vitesse  Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 200.0mm

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 11:25

En fait, c'était plutot entre loup et chien. 

Vous connaissez cette histoire de l'heure bleue?

""L'heure bleue est la période de temps entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d'un bleu pâle plus foncé que le bleu ciel du jour (on dit aussi « entre chien et loup » ou encore « la brunante »"

Hier matin, J'étais content d'enfin pouvoir sortir mes raquettes. J'avais envie d'être le premier à aller faire une trace dans le parc de la carrière Miron.

J'y suis arrivé alors que le jour n'était pas levé. 

ceylan-2348web.JPG

 

Je n'ai croisé que quelques herbes un peu perdues et une déneigeuse.

ceylan-2374web.JPG    ceylan-2394web.JPG

 

Et à la fin de ma balade deux hommes, ceux là, ils m'ont donné  l'envie de jouer mon petit Gursky.

ceylan-2411web.JPG

Je vous laisse le soin d'imaginer un texte bien intello pour accompagner cette Oeuvre..

Ps, elle est à vendre, mise à prix 500 000$ 

Désolé, je ne peux afficher le prix en euros, trop instable en ce moment..

Bonne fin de semaine à toutes et tous. 

 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 01:45

Je sais pas pour le votre, mais mon 7D est tropicalisé.

Il semble que ça lui confère une résistance à l'eau et à la poussière plus grande qu'un appareil qui ne l'est pas.

Cet après midi, il s'est mis à neiger très fort dans mon coin. Une belle tempête. Ça change les rues, les gens.

J'ai eu envie de sortir. Ma fille, en me voyant préparer mon appareil m'a dit:

"t'as vu le temps qu'il fait? T'as pas peur pour ton appareil?".

"ben, non voyons, il est tropicalisé..."

Le terme de tropicalisé, un jour de tempête de neige, ça a semblé la plonger dans un abîme de perplexité.

Moi, j'ai plongé dans la tempête. Et je vous ai ramené ça.

ceylan-2329web.jpg

J'aime beaucoup les ruelles de mon quartier. Les ruelles ici, sont des passages entre deux rangées de maisons.  L'été, c'est vivant. Des airs d'Italie, avec du linge qui pend au dessus de la ruelle et des enfants qui jouent. L'hiver, rien. à part des poteaux et des fils électriques. 

 

 

ceylan-2330web.jpg               ceylan-2337web.jpg              ceylan-2344web.jpg

 

Belle ambiance, vous ne trouvez pas?



Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 12:24

Ça vous arrive, parfois, de vous réveiller le matin, et de ne pas trop savoir où vous êtes.

Il suffit parfois d'avoir  chang. la  lit de place pour que votre cerveau joue les patineurs.

Mais vous avez sans doute remarqué, il suffit d'avoir des points de repère fixes pour vous sentir mieux..

Moi, ça m'arrive, et pire, des fois, je me demande si je suis bien sur terre..

Non, non j'exagère pas.

Sérieux.

Ça m'est arrivé avant hier.

Pas agréable je vous assure.

Heureusement, l'inquiétude a disparu quand j'ai lu une nouvelle sur internet..

En parcourant cette infi,  chu tombé drette sul'cul en me disant "sont don ben niaiseux, ça s'peux pas" Niaiseux, c'est comme un peu con.

En fait, c'est cette  nouvelle qui  m'a rassuré.

J'étais bien sur terre.

Les cons ça pousse partout, surtout sur terre.

Vous devez vous demaner qu'elle était cette  nouvelle?? La voici:

Rhein II a été vendue à 4,338,500 $ (3,190,987 €).

Rhein II, non c'est pas un cheval de race, ni une proprieté au bord du rhin.

Non Rhein II c'est une photo.

Une photo d'Andreas Gursky.

Oh oh, une photo à plus de 4 millions de dollars, ça doit être spécial..

Ben oui, très spécial.

Tenez, la voilà..

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/2480_-_44_-_andrea_gursky_-_rhein_ii_-_4.338.500.jpg

Spécial, pas vrai? Vous aimez?

je suis allé voir quelques photos de cet artiste.

C'est édifiant. En voila une autre..

gursky.jpg

Étonnant, pas vrai?

Mais le plus extraordinaire, c'est qu'en cherchant un peu, vous allez vous rendre compte que cette deuxième image, du même Mr Gursky  était déjà au palmarès. deuxième avec cette photo de supermarché. Vendue 3,346,456 $ la photo.

Le texte qui accompagne et explique l'oeuvre est délicieux:

"De composition simple, cette photo met en lumière le supermarché comme mythe fondamental de notre époque : il s’agit, évidemment, d’une critique sous-jacente de notre société de consommation…"

une critique vendue 3,5 millions de dollars, tout de même.

Mais subitement, je me dis.. Si quelqu'un est capable de faire près de 8 millions de $ avec ces photos là, c'est peut-être moi le niaiseux.. Vous ne croyez pas? 

Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. [Albert Einstein]

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 13:08

C'est beau, on dirait des sucres d'orge gelés,

Pas des sucres d'orgelets,

L'orgelet c'est laid. 


ceylan-1775web.jpg

 

 

ceylan-1770web.jpg     ceylan-1782web.jpg

Obligé de fouiller dans le disque dur, l'hiver est inconstant cet année. 

Hier matin, on voyait l'herbe dans les pelouses.

Dommage. Ma pelle à neige déprime. 

 

Mode de prise de vue Priorité-ouverture AE

Tv (Vitesse obturateur) 1/25

Av (Priorité à l'ouverture) 4.5

Mode de mesure Mesure spot

 Sensibiltié ISO 250

Objectif EF70-200mm f/2.8L USM, + bagues Kenko

Focale 93.0mm

Utilisation sur trépied avec retardateur. 

 

Bonne journée.

ps. Un grand merci à toutes et tous qui prenez le temps de réagir à des "articles", c'est très agréable. 

 

 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 13:16

Sans vouloir oublier les autres marques, il semble quand même qu'il y ait une lutte, que dis-je une géguerre entre les Nikonistes et les Canonistes.

C'est marrant je trouve.

Pas vous?

Il suffit qu'une des marques sorte un modèle phare pour que l'autre réplique et que les forums s'enflamment. 

Presque aussi féroce que lorsque l"on parle de DSK. Même s'il n'est question pour nous, que du D4 contre le 1DX. 

Ma mésange, franchement, elle s'en fout. Elle a fait son choix. Attachée à Canon, elle. 

mesange_canon.JPG

 

Marrant, non?


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 13:38

 Je me demande, une image vaut-elle mille mots comme disent certains?

J'ai voulu faire  le test avec google.

Et maintenant, je me pose bien des questions.

Je m'explique: On sait que l'on peut faire dire ce que l'on veut à une image. Trés simple.

Mais qu'en est-il de notre jugement, notre perception?

Sommes nous encore capables de ne pas être manipulés par des images?

Nos perceptions sont influencées par notre culture, ainsi un phoque du Groenland peut être perçu comme un animal charmant par certains et comme un repas par d’autres.

L’appel d’un loup peut être intéressant à écouter pour quelqu’un installé bien confortablement chez lui, mais il peut donner froid dans le dos à celui qui promène son petit chien.

Mais si en plus de notre culture, les images que nous voyons viennent encore plus influencer notre jugement pouvons nous rester objectifs?

Si je vous parle de ça, c'est suite à différentes choses que j'ai lues sur overblog et les réactions, les commentaires me font m'interroger.

Tenez, googlisons "chasse aux phoques" sur internet.

Dans un premier temps, choisissons une recherche par images.

yellowjacketsealer138k.jpg

L'avalanche de rouge sans sur fond de neige immaculée, impossible de rester objectif (même pour des amateurs de photo...) Impossible de trouver une image qui ne présente pas que le coté sale de cette chasse

Choisissons une recherche par articles, et lisons, sans images, notre dégout n'est pas le même. Quelle est la bonne perception? Le sang sur l'image? Pas certain.

 

toro1.jpg


Amusons nous avec "corrida" ou toréador (Il y a une rime avec or.. vous vous rappelez?). Là encore difficile de ne pas avoir mal au coeur tant le sang coule à flot..

Mais n'est-ce que ça, la corrida? Je précise, je ne suis pas un fan de cette pratique, par contre, je me dis que ça fait partie d'un pays, d'une tradition et je ne suis pas certain qu'il faille résumer ça à de la boucherie.

Je me demande si le problème n'est pas que  les opposants sont toujours plus actifs au niveau de l'image que les partisans. (sauf quand il s'agit d'Angelina. bien sur...)

Prenez, les toutous.. tapez "pitbull".. garanti vous allez avoir peur..

blue-pitball-pup-3.jpg

 

et pourtant, un pitbull c'est aussi ça.

 

 cutepitt          lucy pit bull 01

Alors?

Alors, méfions nous des images, ça trompe énormément. (si vous attendez à des photos d'éléphants, c'est raté..), ne basons pas une impression sur des images seulement. Prenons le temps de lire mille mots aussi..

Prenez,Brigitte Bardot, faites une recherche d'image, comme moi. Ah pis, non, c'est pas une bonne idée, on va m'accuser de me moquer d'elle..

 




Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article