Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 12:15

De débâcle à embâcle.

Si vous cherchez débâcle dans le dictionnaire ou sur google, on va vous parler de défaites militaires, de faillites commerciales ou même sentimentales.

Au Québec, ce mot a une signification très printannière.

La débâcle c'est lorsque les cours d'eau vont se libérer de leur couverture de glace. Le courant brise les plaques qui vont dériver au gré du courant.

C'est spectaculaire et tourne parfois à la catastrophe lorsque les plaques se coincent souvent à cause de ponts, et en s'entassant finissent par bloquer tout et provoquer une inondation. C'est ce qu'on appelle un embâcle.

Aujourd'hui je vais vous montrer quelques images de la rivière des prairies il y a quelques jours.. et il faut que je me fasse vite, sinon, ce sera obsolète. Il faisait plus de 20 degrés hier. J'ai attrapé un coup de soleil pendant le défilé de la Saint Patrick, ça on va en reparler.

Revenons en à nos glaçons.. dans la rivière .

Abstractions--variations--de-Sidonic-4640.JPG

Commencons à un endroit de la rivière des prairies ou les blocs de glace commencent  à dériver.  La niveau de la rivière plus haut que d'habitude fait monter les blocs jusqu'à niveau des arbres. 

 Abstractions--variations--de-Sidonic-4650.JPG          Abstractions--variations--de-Sidonic-4647.JPG    Abstractions--variations--de-Sidonic-4650-copie-1.JPG

 

PLus haut dans la rivière, le courant est moins fort, les plaques sont très grandes, on dirait un puzzle géant. 

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4752.JPG

 

Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez aller lire ici et voir à quel point cette fonte des glaces sur les cours d'eau pose problème.. 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 22:21

 les rapports entre la photo et la goutte d'eau sont décidément, bien particuliers.

On pourrait même se demander si ces rapports ne sont empreints d'un brin de sadime.

Vous connaissez au moins de nom, le supplice de la goutte d'eau. D'origine chinoise, le supplice de la goutte d'eau consiste à attacher un condamné immobile sur une planche. Dès lors, à intervalle régulier, une goutte d'eau tombe sur son front. Il en résulterait une altération physique et psychologique de la victime, qui finit par devenir folle.

Ça fait penser à ces photographes qui passent des heures à tenter de photographier une goutte d'eau qui tombe dans un récipient plein, pour figer la couronne que cela occasionne.. Arriver à trouver le bon moment pour déclencher, ça finit par devenir une vraie torture.

 

J'ai fait l'expérience d'un autre supplice de la goutte d'eau, façon macro photo..

Ce matin, sur Montréal, il y avait un brouillard superbe, alors je suis sorti. Le brouillard ce n'est pas autre chose que des gouttes d'eau en suspension. Ça procure une profusion de gouttelettes sur la végétation. Pas besoin de se balader avec un vaporisateur pour faire croire à la rosée du matin sur la rose qui ce matin avait éclose (bizarre impression de déjà entendu ça).

Photographier des gouttes d'eau prises dans des buissons, en macro c'est un vrai supplice.

Pour faire de belles macros, il faut s'approcher, c'est logique. Mais dans un buisson, difficile de ne pas toucher un bout de branche. l'oeil collé au viseur tu approches de ta "proie", et alors que tu es au bon endroit, prêt à déclencher, c'est là généralement que tu fais par mégarde bouger le végétal et du même coup tomber la goutte choisie..

Trés amusant.  Trés énarvant même, un vrai supplice..

  J'ai quand même réussi quelques prises.

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4667web.jpg

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4681web.jpg

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4691web.jpg

 

Au niveau technique: 

Mode de prise de vue: Priorité-ouverture AE;  Tv (Vitesse obturateur) 1/40 Av (Priorité à l'ouverture) diaphragme f10.0 Mode de mesure: Mesure d'évaluation Sensibiltié ISO 160 Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 140.0mm; bagues kenko, appareil monté sur monopied.

Petite accentuation locale au niveau de la goutte avec Light Room 4.

Vos critiques sont les bienvenues.. 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:58

Allez hop, un petit cours d'ornithologie. Ça va faire plaisir à Nokomis.

Turdus migratorius est un  oiseau faisant partie de l'ordre des passeriformes (passereaux), famille des muscicapidés (gobe- mouches, grives, merles) Sous-famille: turdinés (grives, merles).

Passionnant n'est-il pas? 

Vous remarquerez que le dicton "faute de grive on mange des merles" est en fait assez tendancieux dans la mesure ou grive ou merle c'est en fait de la même famille..  

En fait vous l'aurez compris, mon turdus migratorius est bien un merle d'amérique. Si vous poussez les recherches vous vous rendrez compte que des turdus, ça court partout.. On en trouve partout..  

Mais des migratorius, on en trouve seulement icitte en amérique du nord. On est chanceux quand même.  Encore un truc que les européens vont nous envier. Céline et turdus, et la poutine, on comprend que cela fasse des jaloux..

Mais là n'est pas la question.  La question est bien plus importante.

Est-ce que le turdus migratorus ( migrateur) est comme son nom l"indique un oiseau qui ne se gratte que d'un coté.  C'est ce que  j'ai voulu vérifier.. Abstractions--variations--de-Sidonic-4576.JPG

Et voilà la confirmation. Turdus, merle d'amérique, en bon oiseau mi-gratteur ne se gratte que d'un coté. 

Il fait cela si vite que la vitesse d'obturation au 1/125e n'a pas permis de tout saisir. Mais on voti la patte droite qui vient de se reposer sur la branche et son aile gauche pas encore repliée.. Étonnant, pas vrai?

Abstractions--variations--de-Sidonic-4566web.jpg          Abstractions--variations--de-Sidonic-4581web-copie-1.jpg       Abstractions--variations--de-Sidonic-4586web.jpg         

D'après vous, serait-il de la famille des rouge-gorges?

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 21:34

Pâques, l'oeuf, la poule et le nid, Montréal.

Vous savez pourquoi la poule tient tant de place dans la tradition Pascale?

Oui, bien évident, parce que l'oeuf.. L'oeuf symbole de vie.. Symbole chrétien. L'oeuf de Pâques, et par extension, la poule de Pâques..

C'est drôle d'ailleurs, à Pâques, personne ne se pose la question de savoir qui de la poule ou de l'oeuf est apparu en premier..

L'oeuf, la poule.. on a presque évité le nid.

Enfin presque.. pas tout le monde en fait..

Ici à la fin de l'hiver quand Pâques s'annonce, les vitrines des chocolatiers se garnissent d'oeufs, de poules, et les rues de nids de poule. Eh oui, Montréal, c'est pas seulement la Stade olympique, la formule 1, les festivals, c'est aussi le festival des nids de poule..

Il y en a partout dans les rues.

Un vrai plaisir pour les automobilistes qui circulent dans les rues comme des bateaux ivres évitant les trous béants.

On va passer sur la ou les raisons qui expliquent cette multiplication des trous dans la chaussée.. Certains prétendent même qu'en fait ce serait plutot des nids d'autruches, ou alors de très très grosses poules.

À force de les éviter quand je roule, j'ai eu envie de ne pas les éviter, au contraire, d'aller voir au fond.. Voir le point de vue que l'on peut avoir, depuis le fond du trou..

Abstractions--variations--de-Sidonic-4635.jpg


Marrant. Travail au grand angle. L'appareil pratiquement posé au fond du cratère. Sans viser, Seule précaution, un diaphragme permettant une profondeur de nid , euh, de champ suffisante.

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4636.jpg         Abstractions--variations--de-Sidonic-4637.jpg

 

En voyant ça je me disais qu'en photo tout est finalement question de point de vue, parce que en réalité ils ne sont pas si profonds qu'on peut le croire en voyant les images.  

Pas si profonds, pas si profonds.. Bon, quand vous aurez fini de vous ébahir, pourriez peut-être m'aider à sortir du trou. j'arrive pas tout seul...

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 13:18

Ce billet va être bien bref..

J'ai en fait envie de vous dire :"allez donc lire ailleurs"..

Faudra revenir après,  d'accord? Mais allez lire chez Pastelle. 

Elle fait partie de ces personnes dont j'aime aller écouter les mots et lire les images. 

Elle parle de la vie des blogs. 

Elle dit "un blog qui se ferme c'est une porte qui se ferme"

C'est à lire et à méditer.. 

La photo ci dessous est d'elle.. 

73670546.jpg

Ces blogeurs qui disparaissent.. 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 21:38

La profondeur de champ.. ou comment se perdre dans ses pensées

Ah quel sujet de pré occupation, la profondeur de champ.

Tenez, d'un endroit à l'autre, les tendances sont différentes.

Ainsi, en france, le champ est peu profond, de tailles et de dimensions différentes, à la répartition un peu anarchique. C'est presque comme si le capteur de mon numérique était doté de pixels répartis par le hasard..

Au québec, c'est différent, le champ est très profond, long, étroit.. et tout est bien rangé..

La différence est frappante vue de haut..

mormont--fr.jpg


Des terres agricoles dans la région d'Auxerre, à Mormont, (j'ai habité dans une des maisons de Mormont...)

st-remi-copie-2.jpg

 

et toujours le même genre de vue prise dans google earth altitude de 5km...Dans la région de Saint Rémi. Au sud de montréal, pas loin de Saint Urbain, à l'est de Sainte Martine, et au sud est de saint Isidore..

Là les terres agricoles sont tirées au cordeau.. Bien rangées, Ordrées, on se croirait en Suisse, pas vrai? En fait il y a une raison simple à cette répartition des terres, et je vous la laisserais deviner...

 

Mais la profondeur de champ.. en fait, c'est pas des terres agricoles dont je voulais vous parler..

Rien à voir avec la photo, la dimension des lots agricoles. On a parfois le mental qui joue l'école buissonnière, tu pars sur un sujet et tu dérives, tu t'égares...

Non, je voulais vous parler ce matin de la profondeur de champ de nos appareils photos.

Et surtout de la différence qu'il y a entre des appareils numériques de types différents. On sait que cette profondeur varie avec la focale, ça c'est le b a ba du photographe amateur, mais ce que l'on sait parfois pas c'est que la dimension du capteur a une grosse influence sur cette profondeur.

Quand je dis "dimension du capteur", je ne parle pas du nombre de pixels mais la superficie de ce capteur. Parce que les pixels, c'est comme les zhumains, tu peux les entasser comme ceux  de Paris, ou les laisser respirer comme ceux  de Saint Gédéon.

On peut mettre 8 millions de pixels dans le capteur d'un telephone cellulaire comme dans le capteur d'un réflex..

Ceux, entassés  dans le cellulaire vont être désagréables, parce que la proximité met de mauvaise humeur, alors que dans le reflex, ils vont être à l'aise.. détendus, et donner le meilleur d'eux mêmes.

Et là, ça y est, je me suis encore égaré.. je voulais pas vous parler de la qualité de l'image en fonction de la dimension physique d'un capteur, mais de la profondeur de champ..

Parce que oui.. un appareil compact ne va pas pour un photo au cadrage identique donner la même profondeur de champ.. Il est pratiquement impossible d'avoir un fond flou avec un compact..

Vous vous demandez pourquoi? Et bien je suis incapable de vous l'expliquer, mais si ça vous passionne vous pouvez lire icitte, c'est bien expliqué.. 

 Pourquoi, je vous parle de ça?? Ah oui, j'avais oublié.. C'est d'un nouvel appareil numérique dont je voulais vous entretenir. Le canon powershot G1 X. Un compact qui ressemble au Powershot G12, mais avec une différence de taille.. Justement la dimension de son capteur.. C'est une nouvelle catégorie dont il faudra tenir compte pour un achat futur.. Compact à grand capteur.

http://2.s.img-dpreview.com/previews/canong1x/images/Sensorsizes.png?v=1385

L'image ci dessus montre bien ce que ce G1 X a de différent.. Son capteur a pratiquement la même surface que celui d'un Réflex normal.. (APS-C) et est bien plus grand que celui d'un des meilleurs compacts ( 1/1.7")..

Vous m'avez suivi??

En fait en résumé.. Le nouveau Canon Powershot G1X va vous permettre de photographier votre blonde ou votre chum au bord de la route du rang 7 à Saint Fulgence sans avoir le boutte du champ net.

Parce que la profondeur de champ..

Ah bon!!  je vais arrêter d'expliquer, parfois je me fais l'impression d'être un péteux de broue..

pas vrai??

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 22:49

Ces petits rien du tout..

Je pensais à Gainsbourg en voyant ça..

c'est vraiment rien du tout. 

Un tout petit rien... 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4555.jpg

Un bout de branche de rien du tout, 

Un rien de toîle de rien, 

Une feuille morte pour rien

Et un machin rouge qui vient d'où?

j'en sais rien du tout..

Le plus drôle, c'est que ces petits rien forment un tout.. 

Et pour aujourd'hui, c'est tout.. 

Mais me dites pas que c'est rien.. 

La nature c'est vraiment tout. 

pas vrai? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:21

Photographier les oiseaux, c'est pas mal de patience..  Il faut savoir attendre que le volatile daigne venir se poser pas trop loin,  présenter son bon profil et surtout qu'il laisse au photographe le temps de déclencher.

 

Beaucoup de patience,  et de la chance, 

 

Hier matin,  j'attendais qu'un veuille bien venir se "faire poser".. quand  pratiquement au dessus de ma tête.. un bruit dans les branchages.   Là c'était vraiment de la chance.  un pic ( au choix, selon vos convictions : epeiche, epeichette, minor..je vous laisse choisir. )  

Il ne fallait pas le manquer celui-là..  

 

pic_epeichette_minor.jpg

J'aime le reflet dans son oeil.. et oui, patiance et chence (oui??) il fallait ça.

Ça et le 70/200 f2.8L canon (oui, je sais, les partisans de Nikon, je vous comprend.. ça fait envie, pas vrai??)

Le traitement de l'image a été fait avec Lightroom 4, test gratuit 30 jours ici.. 

Beau profil, pas vrai??


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 22:39

Lorsque le printemps commence à montrer le bout de son nez au Québec, il y a plusieurs signes qui préviennent. 

 

 

Les bourgeons sont en pleine  crise d'adolescence, boutonneux, la peau grasse et acnéique et n'osent pas se montrer...

Abstractions--variations--de-Sidonic-4490.jpg

 

Des courageux, au premier chaud rayon de solein confondent le parc de la rivière des prairies avec la plage de la  riviera del plata.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4496.jpg

 

Les bernaches du Canada font entendre leurs criaillements lorsqu'elles arrivent en escadrilles..

Abstractions--variations--de-Sidonic-4619.jpg

 

et elles finissent par se poser sur des plaques de glace qui glissent dans le courant.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4631.jpg

Et oui, ça se passe comme ça quand le printemps s'en vient. 

Ça frénétise un peu partout. Les chandails bedaine vont bientôt sortir des armoires..

Mais ce serait bien le diable si une ou deux bordées de neige ne venaient nous rappeler qu'icitte, ce n'est pas un pays c'est l'hiver..  Comme le dit si bien Gilles Vigneault.

 

 

 

ps.. contrairement à ce que certains croient ici, on peut dire Ta bernache sans sacrer....

En effet Ta bernache n'a rien à voir avec :tabarnak (« tabernacle ») , tabarslak, tabarnik, tabarnouche, tabarouette.


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 01:26

Il n'en restera pas beaucoup de la glace sur la rivière. Demain, on annonce 10 degrés. Pas au dessous de 0.. non au dessus.. Yehhhh c'est la canicule. 

La glace va fondre et les traces d'un animal au comportement bizarre vont disparaitre. 

Abstractions--variations--de-Sidonic 4377

Comportement très erratique. Je l'imagine bien l'animal,  dire en maugréant.. "et alors?? Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis..

Ce que Franz Kafka a  dit autrement :

« Il y a un but, mais pas de chemin ; ce que nous nommons chemin est hésitation. »

Mais ça n'explique pas pourquoi de tes changements de direction. 

Bonne fin de semaine à toutes et tous. 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article