Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 01:13

 Qu'est-ce que c'est ? C'est la question que Véro me pose..

Vous connaissez Véro, souvent le nez dans ses petites graminées.   Normal que Véro ne connaisse pas ça. 

cadrage 5507-2

C'est très canadien. Un bourgeon en fleur de l'érable rouge. Arbre de la famille des Aceraceae.

Rouge comme  le drapeau, l'unifolié comme on dit icitte, et feuille d'érable pour la feuille sur le drapeau. 

C'est très spectaculaire. Tellement que l'an passé j'avais fait un article sur ça. 

C'était un article un peu iconoclaste.  (Je n'aime pas les icones, pas plus dans mon ordi que dans les églises.. )  

J'avais intitulé ça " les fleurs d'érable sont dans la mélasse".

C'est vrai que par grand vent, ces fleurs font comme les pissenlits qui ont si bien inspéré La rousse.. (pas celle de la st Patrick), elles sèment à tout vent.

bourgeon 1

 

bourgeon 6       bourgeon 3     bourgeon 4

Étonnant, n'est-il pas? 

Voilà, Véro, tu sais maintenant. 

À propos, de mélasse et d'érable,  Avez vous déjà gouté les spécialités du temps des sucres..

Le temps des sucres, c'est lorsque la sève monte dans les érables, et que l'on commence à fabriquer le sirop.  C'est l'occasion de repas très consistants, relents du temps où il fallait avoir l'estomac bien plein pour aller travailler dans le bois. 

Si vous avez l'occasion, je vous recommande les beans au lard et les oreilles de crisse.. 

Fantastique...


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 23:30

Belle phrase, je trouve. 

Je ne le connaissais pas, il y a cinq minutes. Pas plus que je ne connaissais sont auteur. 

Oui, le nom, me disait quelque chose, Mikhaïl Bakounine.

C'est terrible l'inculture, vous ne trouvez pas? 

Et pourquoi j'en avais après l'uniformité? Parce que chaque fois que je fais des photos de la nature, je suis stupéfait de voir toutes les variantes d'une même chose. 

Tenez, les bourgeons par exemple. Imaginez toutes les formes possibles, et pensez aux paroles d'une chanson de Pierre Perret..

"Le vrai, le faux Le laid, le beau Le dur, le mou Qui a un grand cou ""....

cadrage-5494-2.jpg

 

cadrage-5507-2.jpg              cadrage-5521-2.jpg

Et toujours au 7D, les 2 premières au 70/200 f2.8L et la dernière, au 50mmf1.8 et bagues kenko.

 

Aujourd'hui, ils doivent faire la gueule ces pauvres.. on annonce -1 dans la nuit.. c'est loin de +25 de la semaine passée.. 

Bonne journée à toutes et tous. 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 23:38

C'est peut-être dommage, penseront certains. Mais la chasse aux chasseurs n'est pas ouverte à la St Patrick. 

Par contre la chasse aux photographes, oui.. Et j'aime croquer des photographes en train de photographier. 

Le regard d'un photographe sur ce que regarde un autre photographe, c'est presque indiscret.. 

comme là:

cadrage-4812.jpg

Parfois même, le regard qu'une photographe en train de photographier pose sur un photographe en train de la photographier, pendant qu'elle photographie ( vous avez suivi??) est spectaculaire, n'est-il pas?

 

cadrage-4952.jpg

peut-être qu'en aggrandissant l'oeil de cette photographe, on pourrait voir le photographe qui photographiait.. bon ok, suffit.. 

Aimez vous être photographié-e pendant que vous en faites autant?

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 22:12

Bon, je ne nie pas, mon titre est nul.. les photos que je vais vous montrer aussi, mais c'est voulu. 

L'autre jour je revenais de mon petit tour aux bourgeons, quand dans le bord du chemin, qui descend en pente vers la rivière ( ou qui monte vers le chemin, c'est comme vous préférez) j'ai entendu du bruit dans les feuilles.. Juste en dessous de là où je me trouvais. Et oh surprise, un couple.  Un couple de canards qui montaient vers moi..  J'avais à ce moment là, le 70/300 Sigma. Pas le temps de changer. Pas envie de bouger pour ne pas leur faire peur.  Je ne pensais pas qu'ils allaient continuer à grimper..Et bien si. 

Les deux premières photos n'ont subi aucun recadrage, c'est vous dire s'ils étaient près. Pas du tout effrayés. 

cadrage-5526.jpg

et je n'étais qu'à 238mm de focale. 

Elle un peu plus timide. Presque discrète, un peu plus loin

cadrage-5528.jpg

Toujours à la focale de 238mm.

J'ai voulu pour m'amuser changer d'objectif pour j'ai pris le 24/70 mais elle est partie trop vite..

Un beau raté, mais ça me plait. 

cadrage-5536.jpg

Quand je vous parlais de belle visite, je parlais de mon couple de mallards et aussi d'un photographe animalier. Un vrai celui là.

Je l'ai croisé sur le chemin, en voyant mon appareil, il m'a adressé la parole.  Lui était équipé Pro et pas à peu près.  Nikon D (je sais pas combien)  Un "petit" Nikon 300mm f2.8 (n'allez pas regarder le prix, ça démoralise) avec un doubleur de focale,  Nikon TC-20E III. Je passe sous silence la housse de camouflage de l'objectif, le trépied capable de supporter tout ça, les protèges genoux etc etc.. 

Il était bien sympathique quand même.  Un vrai pro.  Robert de Tilly.  je vous invite à aller voir ses photos.

Spectaculaire, et un peu énervant. En voyant ça, je me dis que j'ai tout une côte à remonter (comme mes mallards) pour prétendre faire de la photo animalière. 

Le site de Bert de Tilly sur 500px

Qu'en pensez vous?


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 21:27

Deux ou trois jours de temps chaud et on sent la sève monter. Je veux dire dans les bourgeons. 

C'est fascinant les formes, les couleurs que prennent les bourgeons. 

Travail avec les bagues keneko et sur monopied pour pouvoir conserver une sensibilité iso le plus bas possible. 

Une fois n'est pas coutume, vous aurez droit aux "exifs" (que c'est barbare...ça veut dire les réglages) pour chaque cliché. 

cadrage-5500.jpg

Mode de prise de vue: Priorité-ouverture AE;

Tv (Vitesse obturateur) 1/50

Av (Priorité à l'ouverture) 13.0

Mode de mesure Mesure d'évaluation

Sensibiltié ISO 320

Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 115.0mm

Mode AF Autofocus avec mise au point Ai

Mode sélection zone AF Sélection manuelle.

 

cadrage-5504.jpg

Mode de prise de vue Priorité-ouverture AE;

Tv (Vitesse obturateur) 1/125;

Av (Priorité à l'ouverture) 13.0

Mode de mesure Mesure d'évaluation ;

Sensibiltié ISO 320

Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 190.0mm

Mode WB Auto

Mode AF Autofocus avec mise au point Ai

Mode sélection zone AF Sélection manuelle

 

cadrage-5513.jpg

Mode de prise de vue Priorité-ouverture AE

Tv (Vitesse obturateur) 1/400

Av (Priorité à l'ouverture) 11.0

Mode de mesure Mesure d'évaluation

Sensibiltié ISO 320

Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 93.0mm

Mode WB Auto

Mode AF Autofocus avec mise au point Ai

Mode sélection zone AF Sélection manuelle

 

cadrage-5518.jpg

Mode de prise de vue Priorité-ouverture AE

Tv (Vitesse obturateur) 1/125

Av (Priorité à l'ouverture) 11.0

Mode de mesure Mesure d'évaluation

Correction d'exposition -2/3

Sensibiltié ISO 320

Objectif EF50mm f/1.8 II

Focale 50.0mm

Mode WB Auto Mode

AF Autofocus avec mise au point Ai

Mode sélection zone AF Sélection manuelle

Style d'image Neutre

Au chapitre des commentaires: Si les trois premières images ont été commises au Canon 70/200 f2.8, la dernière est faite au 50mm f1.8. C'est l'objectif le moins onéreux de la gamme Canon.  Avec les bagues kenko, il procure des résultats que je trouve étonnants.  Le seul problème dans la combinaison 50mm et bagues kenko, c'est le fait que l'on se trouve très proche du sujet.. quelques petits centimètres.. c'est bon pour des bourgeons, mais pas pour les abeilles..  Mais ça reste une solution peu couteuse pour s'amuser à faire de la macro. 

Votre avis? Vos critiques surtout, me sont utiles afin de connaitre votre perceptions de ces images

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 23:20

Personnellement, et même avant être allé voir le défilé de la St Patrick, j'ai un faible pour les rousses.. Je leur trouve un caractère, un goût particulier.  Du caractère..  Donc j'avais envie de parler des rousses Irlandaises.. Vous savez, souvent rousses, à la peau souvent pleine de tâches de rousseur.  Et en cherchant des données là dessus, je me suis rendu compte que je risquais de tomber dans le piège de la couleur de peau, et que je risquais de me faire taxer de raciste.. 

Ah, la race.... 

 C'est fantastique de voir à quel point on peut dériver à cause de l'interprétation d'un mot. Parler de race plutôt que d'ethnie est mal vu. Tellement qu'afin d'éviter l'usage impropre du terme race, l'UNESCO recommanda, au milieu des années 1950 d'instaurer la notion d'ethnie.

Tout ça à cause de ceux qui ont à un moment ou un autre voulu qu'il y ait des races supèrieures et des races inférieures. Comme si un doberman pouvait être qualifié de supérieur à un laobé.

Suis-je raciste si je dis que le laobé est différent du doberman?

Pourtant, ils ne sont pas de la même couleur.. Tout ce pré en bulle pour dire que je vais mettre en avant une caractéristique physique d'une ethnie et qu'il ne faut pas me traiter de raciste et encore moins de xénophobe.

Après avoir vu les Irlandais défiler, j'ai envie de vous montrer de la rousseur. Si la rousseur ne représente que 1 à 2% de la population humaine, elle apparaît plus fréquemment (2 à 6 %) dans les peuples originaires du Nord et de l'Ouest de l'Europe. Et mieux, presque 10 % de la population irlandaise a les cheveux roux.

Et des roux, des rousses, j'en ai vu.. J'ai fait des clichés même.

Ah les clichés sur les rousses et les roux..

Aussi con que celles sur le franchouillard avec son litron dans la poche et la baguette sous le bras..

Même Bedos a cru bon de s'y mettre.. "« Conseil à un adolescent : si la jeune fille est rousse, c’est bien connu, elle a l’épiderme sucré. Il convient donc de faire l’amour vers les 4 heures de l’après-midi. Pour le goûter. » "

 

C'est vrai que des rousses, j'en ai vu..

Des vraies rousses.. vraie de vrai, même le feu était irlandais.

Abstractions--variations--de-Sidonic-5188.jpg

 

Des vrais roux,  aux yeux verts.

Abstractions--variations--de-Sidonic-5118.jpg

 

Des pas tout à fait roussses, mais aux tâches bien de rousseur...

Abstractions--variations--de-Sidonic-5180.jpg

 

Des à moitié rousses.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-5163.jpg

 

Un que je suis pas certain qu'il est un ex roux

Abstractions--variations--de-Sidonic-4881.jpg

 

Et une ex totalement rousse.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4871.jpg


 

Savez vous pourquoi certains prétendent  que les rousses ont mauvais caractère et sentent mauvais?




Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:00

J'adore la langue française, pas vous?

Elle est parait-il menacée, un peu partout. Beaucoup au Québec, paraît-il. Au point qu'il y a des lois, des offices  de la langue, pour défendre le français. 

Mais c'est si difficile cette langue, tout en finesses, en complexité.  Tenez, par exemple. 

On sait tous, qu'aterrissage c'est se poser sur la terre.. Tout comme amerissage, c'est sur la mer et alunissage, sur la lune.. On va commencer à avoir des problèmes quand on va se poser sur vénus.. ah vénus si sage.. 

Mais voyez, aplatissage, c'est pas quand on se prend un à plat..  pas plus qu'arrondissage, c'est se poser sur une ronde. Non.. 

Mais sur une rivière comment dit-on?

Vous savez vous?

Franchement je m'en fous un peu.. tout comme mon quatuor de bernaches quand elles se posent sur la rivère des prairies.. 

Sans-titre-1-copie-1.jpg

D'après moi, il y en a une qui a un problème de freinage, vous ne pensez pas? 

arivierissage, c'est quand même pas possible.. afleuvissage, non plus.. 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:56

Ah!! qui pourra me dire comment s'appellent les personnes qui défilent.. Drôle de question, pas vrai?

Il y avait à ce que l'on raconte plus de 400 000 spectateurs massés sur le passage du défilé de la St Patrick.

Ça fait quand même  800 000 jambes, ça.. énorme..

Et dans le défilé, plus de 4000 participants à la parade.. 

On pourrait croire que ça fait 8000 jambes.. en principe oui, en tenant compte des bipèdes..

Abstractions--variations--de-Sidonic-4882.jpg

 

Mais il y avait aussi des quadrupèdes.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic 5019

des 1/2 quadrupèdes.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-5037.jpg

 

des quadrupèdes, un cheval, des chevaux.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-5039.jpg

 

et des chevaux- vapeur.. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-5107.gif

 

Et puis, pourquoi compter? Quand on aime, on ne compte pas, et j'ai beaucoup  aimé..

J'ai beaucoup aimé aller chercher des angles, des points de vue un peu différents.. j'adore prendre des photos à partir du sol et au grand angle.  Même sans le quart d'angle que me conseille Télos

Je préfère, sans viser, au jugé. De toute façon, je ne me vois pas à plat ventre...devant 400 000 personnes...

Naturellement, vous pouvez cliquer sur les photos pour en profiter mieux...



Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 22:12

Vite, vite, il n'en reste presque plus..encore quelques glaçons pas encore fondus dans la rivière des prairies..

Une vision un peu inhabituelle.  L'appareil mis presque au ras de l'eau ( vous pensiez quand même pas que j'allais m'allonger à plat ventre dans l'eau....) et sans vraiment viser.  

Abstractions--variations--de-Sidonic-5317.jpg

Je ne sais pas pourquoi, il me fait penser à un petit dinosaure qui me fait un clin d'oeil...

Abstractions--variations--de-Sidonic-5300.jpg          Abstractions--variations--de-Sidonic-5328.jpg

 

Comme toujours, les vignettes sont cliquables. 

Pour info:Canon 7DMode de prise de vue: Priorité-ouverture; Vitesse obturateur 1/640 diaphragme f 8.0 Mode de mesure: Mesure d'évaluation; Correction d'exposition -1/3;Sensibiltié ISO 125 Vitesse ISO 125 Objectif Sigma f2.8 24-70mm Focale 24.0mm

Qu'en pensez vous? Pour votre drink, avec ou sans?? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 22:26

Oui, toujours verte la parade de la Saint Patrick, le 17 mai à Montréal. Il parait que celle de dimanche était la 188ème.  Je n'avais jamais eu l'occasion de voir ce défilé de la Saint Patrick, sur la rue Sainte Catherine à Montréal.  J'ai pu y aller, un grand plaisir.  Tout est vert pour la fête nationale des Irlandais. 

La fête de la Saint-Patrick ou fête nationale irlandaise est une fête chrétienne (catholique) qui célèbre, le 17 mars, saint Patrick, le saint patron de l’Irlande.

 La fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s’étend aujourd’hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « Irlandais pour un jour ». Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise : la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées

Tout est vert, sourire, bonne humeur.  Et dans cette ville de Montréal, ville francophone,  on sent une grande volonté de rassemblement pour ce jour de fête. 

 

Un rassemblement qui est une aubaine pour un amateur de photo.  Je vais faire un album spécial, tellement il y a de photos. Pour commencer, quelques photos d'enfants.  

Abstractions--variations--de-Sidonic-4913.JPG

 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4933.JPG           Abstractions--variations--de-Sidonic-5150-copie-2.JPG

 

Lui, celui qui suit, ce n'est pas un enfant, mais il m'a fait tellement rire que j'ai envie de vous raconter. 

Abstractions--variations--de-Sidonic-4853.jpg

Comme vous le voyez, il vendait des chapeaux et des cravates.. Lorsqu'il est arrivé à ma hauteur, il me regarde et me dit:

"eh, Monsieur, prend un chapeau, t'as pas la bonne couleur"

faut dire que je devais être plutot rouge après 2 heures passées au soleil.

Je l'ai regardé un peu interloqué et il a ajouté.

"moi non plus d'ailleurs, j'ai pas la bonne couleur" et il est parti avec un énorme rire.. 




Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article