Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 23:25

Hier matin, j'entendais cogner à ma porte.

Il était encore tôt, je me demandais qui pouvait venir frapper à mon huis, puis, en ouvrant, grosse surprise.

Un pic.

Mais pas n'importe lequel, celui que j'avais photographié près d'un mois plus tôt.

Ça pouvait être une pic, epeiche peut-être, mais revêche, certainement.

 Là, quand je lui ai demandé ce qu'elle (ou il.. ) voulait, ça a été l'averse, le déluge de reproches.

" Tu devrais avoir honte..

Hein dis moi,, pourquoi t'as pas montré mes photos sur ton blog?

Celles que t'as fait y'a  presque un mois,.

Oui tu devrais avoir honte, depuis que tu connais ta sittelle, je ne compte plus pour toi..

Mais elle a quoi de plus que moi, elle, ta sittelle..

T'es un ingrat, un muffle, quand t'avais rien à te mettre sous l'objectif, j'étais ben assez bonne pour toi, mais voilà, elle est arrivée.. et je ne suis plus rien...

Tiens t'es pas différent des autres, la nouveauté vous excite, 

hein la fidélité tu sais c'que ça veut dire? "

J'ai même pas pu dire un mot pour me justifier.. qu'elle (ou il) était partie.

Je me demande même si j'ai pas rêvé..

Par prudence, on sait jamais, je vous les montre ces photos..

frich-4371.jpg

 

frich-4367.jpg            frich-4368.jpg

J'ajoute celle d'un membre de sa famille, un cousin, un grand baraqué, tellement baraqué qu'on l'appelle

 le grand pic, pas envie qu'il vienne frapper à ma porte.

frich-4563.jpg

Ps, recherches faites mon espèce d'epeiche revêche, c'est plus certainement de la famille des pics chevelus. Pic chevelu Picoides villosus Ordre : Piciformes Famille : Picidés.

Bonne journée à toutes et tous.. 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 22:33

le titre est là pour imiter  Elsaxelle (ce qui est présomptueux de ma part, puisqu'elle est inimitable). Elle est capable de créer jour après jour une expression en rapport avec sa photo présentée..

 

frich-4917.jpg

"bain de siège" ça s'impose, n'est-il pas?

 

frich-4927.jpg

Et pour celle-ci ne dites pas aqueu c'est beau, l'eau.  (pas terrible? non, c'est vrai....)

 

frich-4924.jpg

sans paroles, ça vaut mieux. 

 

Post-scriptum photographique, 

J'ai visité au musée des beaux arts de montréal une exposition sur les impressionnistes français de la collection Sterling et Francine Clark, j'ai regretté de ne pas avoir pu prendre l'appareil photo. Les visiteurs fascinés par la "petite danseuse de Degas", ça aurait fait un bon sujet..

http://plaingeets.files.wordpress.com/2011/08/degas1.jpg

Bonne journée à toutes et tous..


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:51

Ah que j'admire celles et ceux qui sont capables d'effacer sans regrets des images hors normes. 

Des images ratées en fait. Des images qui ne correspondent pas à ce qu'initialement j'avais vu. 

Pour moi, c'est un peu comme ces vieilles choses que l'on conserve, sans trop savoir pourquoi.

Des trucs dont on ne se sert plus ou si peu, et qui restent dans le fond d'un placard.

Dans mon  disque dur, c'est un peu comme ça.

Il me faudrait être drastique.. (ah que j'aime ce mot, drastique..) mais voilà, je ne peux pas. 

Alors parfois, je vais fouiller dans ces ratés. Et savez vous.. et bien parfois je leur trouve un petit quelque chose. 

Et je me dis "franchement, c'est pas si pire. même pas pire pantoutte..)


Prenez, celle ci... j'étais en train de photographier la tête d'une herbe.. pas la bonne vitesse, un peu de vent

et ça m'a donné ça. 

frich-3285.jpg

Pas pu la supprimer.. 

 


Tout comme celle ci. À la "chasse" aux mésanges, après, c'est trop tard. Mais je trouve drôle. 

frich-4094.jpg

Pas supprimée non plus.. 


Celle là, un promeneur, je crois dans un sentier, pas la bonne vitesse, un gros bougé. et ça lui donne quelque chose de surprenant:

frich-3797.jpg

 

Dans celle-ci, aucun doute, la profondeur de champ, faudra revoir ça.  C'est nul, et pourtant.. pas si pire. 

frich-3822.jpg

 

 

Ahcelle-ci c'est une des pires.. mais pas si pire quand même. J'étais allé faire des photos sous les voies de l'autoroute métropolitaine.  Un endroit glaque que je n'arrive pas à montrer tel que je le sens.  Ey il y avait des pigeons.  L'appareil au ras du sol, pour obtenir un point de vue, différent. 

Sauf que la lumière n'était pas là. La moitié de l'image c'est le sol devant les pigeons.  Un coup de ciseaux, un coup d'accentuation, et je me dis.. Bon tant pis, je la garde aussi... 

frich-4781.jpg

Et le votre de  disque dur, il est comment? Propre en ordre comme disent nos amis Helvètes?  Ou bien comme le mien?

 


 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 23:35

Et oui, c'est vrai.. Il croyait éblouir tout le monde avec sa galerie des glaces. 

Admettez que la nature fait aussi fort.. 

Encore un petit tour au bord de la rivière des prairies..

frich-4851.jpg

Celle là, je sais pas pourquoi, je l'appelle.. "une île"..

 

frich-4856.jpg

À quoi pensez vous?

 

frich-4865.jpg

 

Toujours au canon 7D, avec 70/200 f2.8L Canon et bague kenko.

Vitesse obturateur 1/250, Av (Priorité à l'ouverture) f4.0; Mode de mesure Mesure spot; Correction d'exposition -1/3; Sensibiltié ISO 250; ; Objectif EF70-200mm f/2.8L USM Focale 200.0mm; Taille de l'image 5184x3456 Qualité de l'image RAW;; Mode WB Auto; Mode AF Autofocus One-Shot Mode sélection zone AF Sélection manuelle.

Bonne semaine à toutes et tous

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 23:44

Ce n'est pas une affirmation, plutôt une question. 

Je ne sais où j'avais lu cette blague pas mal idiote..

 

Un photographe rencontre un de ses amis et lui raconte : "tu vas pas croire ce qui m'est arrivé hier soir sur le pont Jacques Cartier ( je dis le pont Jacques Cartier, parce que c'est le plus proche, mais vous pouvez adapter.. ) je vois sur le parapet du pont, une femme, tenant deux enfants contre elle, prête à se jeter dans le vide avec eux"

Et l'ami lui demnde  "et tu as fait quoi?"

et le photographe de répondre:" ben.. j'ai reglé mon appareil au 1/250e de seconde et f8." 

Aujourd'hui en feuilletant un livre, "musée de la photo", je tombe sur un photographe dont le nom me disait rien : Russell Sorgi.

En cherchant dans google pour voir le genre d'image que fait ou plutôt faisait ce monsieur, je tombe sur une photo, mais reproduite et encore reproduite, toujours la même image. Celle-ci:

genesee-hostel.jpg

 

Il faut raconter. Russell Sorgi est photographe de presse, enfin était.  En 1942, alors qu'il était en auto, il est dépassé par une voiture de police, toutes sirènes hurlantes. Il la suit. Jusqu'aux abords d'un hotel. Une femme est sur une corniche au 8e étage. 

Le photographe sort son appareil de son auto. Il faut préciser qu'à cette époque, les appareils de presse demandaient une manipulation pour changer de film à  chaque image.. 

Et il photographie la chute de la désespérée. 

C'est la raison du titre de ce billet.

 Comment se fait-il qu'un individu, un  photographe puisse penser à faire une photo dans des circonstances pareilles.. Pire, comment est-il capable de réussir la photo?

Est-ce que l'oeil collé au viseur, le ou la photographe est déconnecté-e de la réalité?

Est-ce que si je photographie une femme nue, très sexy, je vais rester de glace?

Qu'en pensez vous? 



 


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 23:35

C'est vrai ça.. comme on dit icitte, c'est une maudite bonne question.

Vous vous êtes déjà posé cette question?

Prenez le Cardinal rouge (cardinalis cardinalis) il a de belles couleurs rouges..

frich-4826.jpg

 

tandis que sa femelle est plutot terne..

frich-4834.jpg

 

Pourtant  chez les humains..la madame est généralement plus agréable  à regarder que son mâle.. Vous trouvez pas ça injuste pour nous les hommes?

Mais revenons à la question.. pourquoi ce dimorphisme?

On ne va pas penser que la nature a fait ça comme ça.. sans raison. Impossible. 

J'avais fait la même remarque sur facebook, et une amie, Micheline, m'avait fait cette remarque:

"des deux, c'est le mâle qui a le plus haut  taux de risque de se faire bouffer.."

Pas bête comme idée.. j'ai trouvé ça sur internet : "Dans de nombreux cas, le dimorphisme sexuel semble a priori constituer un désavantage pour la survie de l'individu. Par exemple, la coloration brillante des mâles dans le cas du gibier à plumes en fait des cibles extrêmement repérables par les prédateurs, alors que les femelles de couleurs ternes sont bien mieux capables de se camoufler."

frich-4847.jpg           frich-4848.jpg

 

frich-4843.jpg


Finalement, je me demande si c'est une chance pour nous les zhommes d'être moins beaux que nos dames... Vous en pensez quoi?

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 23:30

quand la nature fait la nique aux Lalique.

Vous les connaissez,les Lalique;  une famille d'artistes verriers.

Sur le site de la famille il est dit:

"Le nom Lalique fait rêver. Il évoque l'éclat de bijoux, la magie des transparences, l'éclat du cristal.

Avant d'être une marque, c'était le nom d'un homme et artiste de génie, René-Jules Lalique et celui de descendants qui ont partagé sa flamme créatrice."

 

L'autre matin au bord de la rivière des prairies au nord de Montrél, la nature jouait les maitres verriers.

Un spectacle extraordinaire.

Les herbes, les petits végétaux au bord de la rivière étaient décorées de bijoux de glace.

Comme des perles de verre qui brillaient dans le soleil. Les petites vagues et le vent et le froid avaient fait des merveilles.

 

frich-4810.jpg

 

frich-4804.jpg

 

frich-4812.jpg

Photos faites au Canon 7D, Objectif 70/200 f2.8 L de Canon et une bague Kenko.

Exposition manuelle en lecture spot pour mettre en valeur la brillance de la glace.

 

Post scriptum photo:

Pour celles et ceux à qui le format dit Full frame ( équivalent du format 135mm) ne suffit pas, je rappelle que pour votre  liste au père Noel, la Firma Hasselblade existe toujours et fait maintenant dans le numérique.

Mais si vous prèferez Leica, la firme allemande propose aussi un moyen format. Le Leica S2-P     format du capteur 30x45mm, 37.5 mégapixels. Prix  en $US 27995$ boitier seul....Objectif: Leica 90mm f/3.5-5.6 30-Vario-Elmar-S ASPH, 9950$ ( l'objectif seul coûte plus que 5 Canon 7D avec objectif).. Ça doit être difficile la vie des gens riches.. pas vrai? 

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 23:31

J'aime bien ces vieilles expressions, pas vous? 

"abandonner quelque chose de réel pour quelque chose d'incertain"

Oui, mais quand la proie recherchée c'est justement l'ombre?? 

Ce matin là, c'était les ombres que je recherchais. Elles étaient réelles,  présentes.

frich-4693.jpg

 

frich-4696.jpg

 

frich-4715.jpg

 

On dit que la photographie, c'est l'écriture de la lumière..

Et l'écriture des ombres, on dit comment? 

Pour celles et ceux que les exifs intéressent.. 

 

Canon 7D; Mode de prise de vue Exposition manuelle; Vitesse obturateur 1/640, ouverture 2.8; Mode de mesure: Mesure spot; Sensibiltié ISO 100;Objectif  SIGMA 24-70mm;  Focale 24.0mm;

Post scriptum photographique. Je lis en ce moment un bouquin dont l'héroine est une femme photographe. (Infrarouge de Nancy Houston). Elle a des formules à propos de la photo que j'aime beaucoup.  Elle décrit le plaisir du travail dans la chambre noire de façon presque sensuelle.. Elle dit du grain "j'aime scruter le grain sous la loupe de mise au point car il possède une qualité organique qui reflète la nature de la lumière. Ce n'est pas comme les pixels, de vrais allemands, ces pixels... Alles is immer Ordnung  (tout est toujours en ordre)

Amusant, non? 

 Paul Mendelssohn Bartholdy et Carl Alexander von Martius, les fondateurs d'Agfa seraient contents de lire ça...


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 23:29

Qui se souvient encore de ce film? 

J'aurai parié que ce film avait quelque chose à voir avec Jean Yanne et Francis Blanche.

Ben, non.. La mémoire, la mémoire.

C'était dû à Robert Dhéry avec une partie de la troupe des Branquignols..

En fait je ne voulais pas parler de cinéma, mais  du cri des mouettes.  Qui dans le cas présent sont plutôt des goélands. 

Je ne sais pas vous, mais je déteste ce cri. Tellement, que je préfère entendre certaine chanteuse.. non, non, je ne donne pas de nom..

Le cri du goéland, c'est.. à propos, vous savez comment s'appelle le cri du goéland?

 

frich-4765.jpg

 

Je vous le donne en mille.. Le goéland pleure ou raille..  Amusant, railler.. 

Mais je déraille.. revenons à nos mouettes, enfin nos goélands.. Vous connaissez la différence?

Ça ne vous intéresse pas, bon bon, je ne dis rien.. 

 

frich-4767.jpg

Mais laissez moi quand même vous expliquer la raison de la colère de ces volatiles grincheux.

 

 

frich-4761.jpg

 On voit nettement sur l'image ci dessus que mouette ou pas, l'oiseau n'a pas envie de rire.. 

Et bien la raison est simple.. Au matin, après une nuit bien froide, les goélands revenus près de leur étang préferé ont eu une grosse surprise..  Il est gelé.. Ça doit bouleverser leurs habitudes..


 

frich-4771.jpg

Même lui a l'air étonné.. Il ne pensait jamais pouvoir un jour faire comme Jésus.. marcher sur les eaux..


"Quand ils le virent marcher sur la mer, ils crurent que c’était un fantôme, et ils poussèrent des cris ; car ils le voyaient tous,"  (Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc Traduction d'après la Bible Louis Segond, chapitre 6, versets 47 à 51)

Vous devez me trouver un peu railleur avec ça.. je reconnais.  

Pis, le cri de la fourmi? vous connaissez? ..

 

 

Bonne journée à toutes et tous. 

 



Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 23:36

frich-4721.jpg

 

Curieux spectacle dans les sous bois.

Les feuilles mortes, tombées dans des endroits humides créent avec le froid des dessins étonnants.

Sous l'effet du gel, une mince couche de glace se forme sur les feuilles mortes.  Sous l'effet du soleil, la feuille se décolle, et reste à la surface une empreinte, comme une feuille de glace.

 

frich-4722.jpg

 

frich-4725.jpg

 

Bonne journée à toutes et tous

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article