Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 13:02


Un dimanche d'été, au pied du Mont Royal.
C'est la fête, la chaleur de l'été, le bruit des tams-tams. Presque une célébration paienne de cette période de l'année que les Québécois attendent de si longs mois..


Puis, lui est passé..
Et les paroles d'un texte de Brel se sont imposées :

Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Celà importe peu, celui des deux qui reste se retrouve en enfer.
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin.


 
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 12:04

Oui, Merci à toutes et tous.
Vous qui passez visiter mon modeste blog et qui prenez le temps de me laisser un commentaire.
Faire un blog, c'est avant tout pour partager une passion, un goût.
Pour moi partager ma passion de l'image est un plaisir qui décuple lorsque je vois que le partage est accepté.
Merci donc.
Et puis, partagez donc l'adresse de mon blog avec ceux qui vous sont proches.
Et enfin, venez donc partager plus directement avec d'autres passionné/e/s de la photo dans le groupe  

 C'est ici ....link 

 
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 12:49

Trois triangles de Sidonic
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:25
Je est un autre.

Mais de qui parle t-on?
D'une photographe étonnante,  dérangeante. Choquante parfois.. 
Pourtant un grand photographe  David Seidner  dit d’elle :
"Elle  est la personne la plus sensée et la plus gentille qui soit. D’une modestie totale, avec toute cette créativité qui passe dans son œuvre. Elle est calme, sérieuse, heureuse en ménage et efficace. Quand on la croise dans la rue on n’imaginerait jamais que c’est Cindy Sherman. Elle ne se fait pas remarquer, sa vie est presque un paravent pour son œuvre. Depuis le temps que je la connais, je l’ai toujours connu timide et réservée.".

Cindy Sherman. 

 

J'ai trouvé un article qui résume assez bien l'impression que j'ai eu en regardant les images que google propose lorsque l'on tape son nom dans la barre de recherche. 
Il y est dit:
"Photographies d’un univers schizophréne
Ce livre de portraits a la particularité d’avoir pour modèle unique l’artiste elle-même, grimée, déguisée, toujours différente et méconnaissable de page en page. Il est étonnant de construire une carrière de photographe en se concentrant sur sa propre personne. Depuis 1976, Cindy Sherman se met en scène, elle emprunte des centaines de personnalités, passe d’un personnage de femme à un personnage d’homme. Son approche conceptuelle de la photographie l’a fait entrer très jeune dans le monde de l’art.
Cette troublante démarche concentrée sur elle fait penser à une psychose : la schizophrénie, qui se manifeste par une modification de la personnalité, une perte de contact avec la réalité, un repli sur soi, des fantasmes délirants ou hallucinatoires."

Qui est-elle? Qui est Cindy Sherman?

Cindy Sherman est née en 1954 à Glen Ridge dans le New Jersey. Ses parents juifs ont déménagé peu après à Huntington (Long Island) où elle a grandi. Durant ses études artistiques au State University College de Buffalo (New York), l'artiste américaine s'est d'abord intéressée à la peinture puis s'est tournée vers la photographie en tant qu'elle peut être un medium d'un art conceptuel. Elle a été diplômée en 1976, et s'est installée à Manhattan en 1977 où elle a commencé à réaliser sa première série d'autoportraits.

 

Pour Cindy Sherman, ses photographies sont à comprendre comme de l'art conceptuel. Son travail qui se présente sous forme de séries mène entre autres une réflexion sur le medium photographique, en rapport avec la peinture, et sur la place de la femme et se représentation dans la société contemporaine. C'est elle qui sert de modèle à ses photographies. Son travail critique la société contemporaine qui se caractérise, selon, par la mise en scène.



 


On peut trouver des dizaines de sites à propos de cette artiste, dont les oeuvres sont dans tous les grands musées du monde.. En attendant de pourvoir visiter ces musées.. allez donc ici..
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Photographes au féminin
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 12:09
banc de neige (expr.) *
amas, grande accumulation de neige, souvent en bordure de la rue : son char a dérapé pis y s'est rammasé dans'l'banc d'neige !




La neige à Montréal on en reçoit, on la tasse, on la pousse, on l'entasse.. 
Celle qui ne finit pas ramassée par la souffleuse reste en tas.
De gros bancs d'neige sur les cotés des parkings de centre d'achats.  
À la fin de l'hiver, Ça fond. Ça fonce. 
Pas beau. 
 
Petit voyage sur les bancs d'neige en ce début de mars dans un nouvel album.. "bancs d'neige" 
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 00:08

Fascinant le monde de la photographie.

Comme dans bien des domaines, on peut apprendre tous les jours.

Alors voilà, j'ai appris ce qu'est un photochrome.

Tout ça à la suite de la lecture de l'annonce d'une exposition qui se tient à Paris.


"Voyage en couleur Photochromie 1876-1914 à la Bibliothèque Forney

Cette fascinante exposition présente 300 photochromes choisis dans la collection du graphiste et photographe MarcWalter.

À mi-chemin entre photographie et lithographie, le procédé photochrome, déposé en 1888, permet d’obtenir une image en couleur à partir d’un négatif noir et blanc. Le parcours de l’exposition regroupe des photos colorisées, un tour du monde des images de voyages, d’architecture, d’art et d’objets d’art et enfin un espace entièrement consacré aux Amériques. Des documents rares de la fin du 19e siècle, qui révèlent en couleur un monde aujourd’hui disparu.
Le catalogue, coédité à cette occasion par Eyrolles et Paris-Bibliothèque, propose un parcours historique et technique à la découverte des Photochromes.
Jusqu’au 18 avril à la Bibliothèque Forney, 1 rue du figuier Paris 4e - Tél. : 01 42 78 14 60 -
www.paris.fr"


J'ai voulu en savoir un peu plus.. alors googlisons..

Marc Walter (qui se définit comme un "glaneur d'images" explique :
"A mi-chemin entre photographie et lithographie, un photochrome est une image en couleurs obtenue à partir d’un négatif noir et blanc. Inventé et mis au point, conjointement, par le Français Léon Vidal et le Suisse Hans Jakob Schmid, le procédé a fait l’objet d’un brevet, déposé en 1888 par la société Orell Füssli à Zurich, qui l’exploite sous la marque PZ (Photoglob Zurich). La naissance du photochrome coïncide avec l’essor du tourisme: les Suisses comprennent tout de suite qu’il y a là un marché formidable. Ils présentent les premiers photochromes à l’Exposition universelle de 1889 : c’est un succès. Des succursales vont s’ouvrir à Londres, puis à Detroit, aux Etats-Unis. La production va s’intensifier d’une façon incroyable, puisque les trois quarts des photochromes répertoriés dans le catalogue Photoglob de 1911 ont été réalisés avant 1900 !

Le lac d'annecy avant 1900

Les chromistes avaient-ils des modèles sous les yeux pour les teintes ?

Non, ils les inventaient totalement. Ils partent d’une photographie et, progressivement, ils la transforment en peinture. Ils rajoutent des nuages, ils transforment la lumière, ils font ce qu’ils veulent. Certains ont beaucoup d’imagination. La technique elle-même permet cette liberté. L’exception, c’est ce William Henry Jackson (1843-1942), qui sera directement associé à l’aventure : peintre de formation, il va, grâce à ses aquarelles, superviser lui-même la mise en couleurs de ses photographies de l’Ouest américain."


Vous imaginez le travail de ces "chromistes?
Pnsez-y lorsque avec photoshop vous allez transformer une image couleur en noir et blanc en un coup de souris..

Décidément, l'homme  n'est jamais content..
Faut qu'il transforme tout.

Herne Bay,England 1891

Usa, fin 19e

En Tunisie, 1890

Celle ci, je la gardais pour la fin..
Quétaine avez vous dit???


Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Autres techniques
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 16:09


 

Google Groupes
fanatiques2numerique
Visiter ce groupe
 


 



Repost 0
Published by dominique bouvet
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 15:32
Il faut que je vous dise.. je déteste la chasse!!
La chasse à courre, la chasse à  l'affût, la chasse aux chamois avec des lunettes et des trucs qui tirent à 400mètres.. dégueu.. comme dirait ma fille.
S'ils tiraient à l'arc, encore..

Quoique la chasse photographique.. là oui d'accord.. 
Comme quoi, il n'y a pas qu'un type de chasse, ni un type de gibier.. 
Moi, la chasse aux éclairs, les chasseurs d'orage, je connaissais pas.. 
C'est vrai qu'ils sont complétement allumés ces types là.. de vrais passionnés.. de photographie.. et d'orages.. 
Pourquoi pas?
Ceux là, de chasseurs me plaisent vraiment. 
Peut-être à cause de l'endroit de ma naissance : Tonnerre dans l'Yonne..
Peut-être aussi à cause de mon caractère parfois orageux.. 

En tout cas, je vous invite à aller voir leur site.. 
des images incroyables. des ciels d'apocalypse. 
Des ciels que tu vois pas quand l'orage te fait peur et que tu te cache la tête sous l'oreiller.. 



Spectaculaire, non??
Des fois je me demande, l'homme de croc mignon dans sa grotte, pendant les orages.. devait se poser des questions.. non??
site des chassseurs d'orage

 
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Des sites à voir
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 13:43
La lecture des fiches technique des appareils photo numériques modernes apporte son lot de surprises.. 
L'humanité est sauvée.. Les fabricants rendent les apn "intelligents".
Imaginez.. l'appareil photo moderne est capable de compenser les lacunes de celui qui va appuyer sur le déclencheur. .
On va bien plus loin que choisir la bonne exposition..
On détecte les visages.. si si. J'ai essayé avec une "balloone".. ça marche..
On fait même encore plus fort, certains ont inventé un mode intelligent qui ne déclenche pas si le sujet ne sourie pas... Marrant ça..  Avant non ne pouvait faire de photo sans soleil. maintenant c'est pareil. Pas de risette, pas de photo. 
Oui.. mais zalors. Pas moyen de faire une photo de mon tonton le grincheux?? 

Bon, je plaisante.. L'intelligence artificielle ça a du bon, mais ses limites aussi. 

Par contre ce qui me préoccupe c'est le lien que l'on peut faire avec les calculatrices et les jeunes. 

Ils utilisent tous des calculatrices capables de résoudre des équations scientifiques dont j'ignorais jusqu'à l'existence.. et dans le même temps ils sont incapables de calculer de tête 24multiplié par 4.. (ne riez pas.. c'est vrai.. )

Est-ce qu'en poussant toujours plus loin l'aide à l'utilisateur on ne va pas tuer le plaisir? 
Le plaisir d'apprendre et de comprendre. 

La photographie numérique permet de faire des essais, des essais pour justement pouvoir comprendre.. 


 
Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Parlons matériel
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 13:47

Souvenirs, mémoire. 

On a tous dans un petit coin de notre cerveau enfouis des tonnes de souvenirs. Il suffit parfois d'un petit détail, une odeur, une lumière, pour qu'ils remontent à la surface.

Lorsque peu de temps avant sa mort, ma Mère m'a confié une vieille boîte à cigare en bois, pleine de vieux négatifs, c'est un peu ça qu'elle me donnait.

Comme cette vieille photo de l'ainé de la famille avec ma soeur.. 1941? probablement.


Est-ce à cause du temps que j'ai passé à "déchiffrer" ces vieux négatifs, essayé de les classer par période que j'ai une attirance pour les vieilles photos?
Il m'est arrivé chez un antiquaire d'acheter des vieilles photos. 
Comme celle-ci, un groupe de travailleurs



Difficile de ne pas essayer d'imaginer une vie, une histoire derrière tous ces visages.
Surtout lorsque l'on "focusse" sur un personnage en particulier

 

Souvenirs, souvenirs.. Photographies. Instantanés. Instants figés.

Les  déchirures, les défauts à l'image renforcent encore l'émotion.


j'ai passé bien du temps  à réparer l'image d'origine.
 

   



































Pourquoi, j'ai envie de parler de ça ce matin?
La faute à Marc. Un ami photographe. Un vrai.
Il doit comme moi aimer fouiller dans les souvenirs.
Tellement même qu'il a créé un site  ( plutot un groupe.. ) dedié à nos souvenirs d'enfance. 
Je vous invite à y faire un tour. .Mais attention, grosse grosse bouffées de nostalgie...























Visitez son groupe, et pourquoi pas, demandez à en faire partie pour partager vos souvenirs d'enfance.

http://souvenirenfance.dixkey.com/

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Des sites à voir
commenter cet article