Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:03
Je ne regarde pas beaucoup la télévision.
 Bien moins qu'avant.
L'impression de ne plus avoir grand chose à apprendre de ce média.
Sauf que l'autre soir, j'ai eu un vrai choc.
C'était "C'est la vie".
 Une émission de Radio Canada.
Une photographe invitée. Belle.
Mais ce qui m'a accroché c'est ce dont elle parlait.


snow
 Des photos très particulières qu'elle faisait. Manon Allard.

Je ne savais pas que cela peut exister.
Choc, questions, intérrogations. Deuil périnatal.

Je ne savais pas que des parents qui viennent de perdre un nouveau né peuvent éprouver le besoin de faire des photos du bébé mort.
Je ne sais pas ce qu'il faut en penser.
Si je n'arrive pas à comprendre ce besoin, je me dis que c'est sans doute que l'on ne peut donner un avis sur une situation que l'on ne vit pas.
 Un aspect de la photographie qui me surprend.
Des photographes sont bénévoles pour faire des photos pour des parents endeuillés.

 Le feriez vous?

 J'ai bien honte de dire que même si j'avais la certitude que ça aiderait quelqu'un, j'en serai totalement incapable.
Et vous?
Je ne vais pas mettre de photos prises sur les deux sites ci dessous.

Les deux me semblent très différents.

Si ça vous tente d'en savoir plus.
Le dernier lien est celui qui permet de voir l'émission en question.. (désolé, vous allez devoir endurer une pub de 30secondes....)
Parents orphelins

Nos petits anges


http://www.manonallard.com/

Vidéo de l'émission C'est la vie


Partager cet article

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article

commentaires

maman d'un ange 27/03/2010 03:38


Ben, je crois que je peux répondre à vos questions. Je suis maman de 4 enfants, 3 sont bel et bien vivant et malgré tout la vie nous as arraché en nov 2007... notre rêve à 23 sem de grossesse.
Cette petite vie que nous avions tellement rêvée, notre toute première petite fille !! Sans crier gare.. une échographie nous confirme sont décès. On fait quoi comme parents quand ca arrive ??
posez vous la question ?? Comment auriez-vous réagit?? toute se bouscule dans votre tête à quelque seconde ! hier vous portiez la vie, aujourd'hui vous portez la mort en vous. Un enfant bien vivant
on en prend tu des photos.. des souvenirs à en remplirs les albums et à montrer avec joie. le premier bain, les premiers sourire, son premier anniverssaire, et j'en passe. Mais cette toute petite
vie, vous es arraché subitement. Avoir le temps comme vous dite de photographier ce doux visage et croire que la mémoire ne s'efface jamais. Cé fort !! je peux vous dire qu'après 5ans les visages
commence à s'effacer par chance les photos restent. Mais comment on fait pour garder un souvenir d'un petit visage qu'on a tant attendu et qu'on a vu que quelque instant. Je peux vous dire que mon
plus beau souvenir.. est d'avoir bercé, embrassé, lui murmurer des berceuses et lui dire à quelle point je l'aime et qu'on souhaitait tellement sa venue. Ses très peu à côté toute une vie! Sans ses
quelques photos que nous avons prise moi et mon conjoint je ne sais pas ce que je ferais aujourd'hui sans elle. Elle est, et fera toujours partis de notre vie et de nos photos de famille. Elle est
la preuve tangible pour tous ... quelle a existé et que je serai à tout jamais sa maman pour l'éternité. Bisoux mon ange xxx


dominique bouvet 27/03/2010 12:24



Le témoignage apporté par une maman qui a vécu ce drame affreux est touchant..
C'est précisément la question que je posais dans l'article. Pourquoi et que ferions nous?
C'est tout la question.
Ça fait partie des situations pour lesquelles il faut se garder de dire à l'avance et sans contact direct avec des réalités qui nous dépassent, ce que nous ferions..
Merci pour le témoignage. 



tzatza 01/03/2010 02:49


Oui je le ferais , si on me le demandait ! Mes émotions seront alors à dominer pour agir ! Je le ferais par sens de l’éthique … et respect des êtres La photographie peut Tout .. !..Cette démarche
est affaire intime …, personnelle .. Nous ignorons tant de nous mêmes , de nos réactions ;l’amour n’ a –t-il pas ses imprévisibles ? Les gens ne sont ils pas libres dans leur intimité !! Pourquoi
chercher leurs motivations juger … justifier ?
Le donner à voir de nos morts fussent ils des anges à la communauté .. je ne peux comprendre …La Toile devient psychologue sociale ! Nos fragilités face aux altérations du corps - vivant -
acceptable -tolérable , aussi ,, respectables . ont elles valeur de bonne moralité . ?Quand on a vécu les métamorphoses du corps , par profession ou expériences ne sont elles intégrées .
».acceptées » , frayeur , et « pudeur » domestiquées .. les tabous surmontés ?. La mort n’ est elle pas mutation de la vie … ? Ne doit elle être , justifiée , photographiée que dans les reportages
tragiques .. ?
J’aime beaucoup cette photo de neige qui , efface le vivant …à nos yeux !


Anouk 28/02/2010 12:45


Non, on n'a pas la réponse. Mais j'aime ta façon de travailler les questions philosophiques. Le fait d'y réfléchir et de poser les questions nécessaires à cette réflexion permet de construire ses
valeurs. Ton blog est passionnant, continue !


dominique bouvet 28/02/2010 03:48


Non, il ne semble pas que ce soit une volonté de faire de l'argent, derrière tout ça. Il y a de la part des parents un besoin. Au point que le plus grand hopital pour enfants de Montreal (hopital
st Justine) préparerait une formation pour des infirmières au niveau photo pour répondre à ce besoin des parents.
Les photographes qui font ces photos sont tous bénévoles.

Il y aurait plusieurs centaines de photographes qui font ça aux états unis.

C'est vrai qu'il y a une différence assez évidente entre les photos des deux sites. Mais il faut quand même admettre que ce sont les parents eux mêmes qui mettent les photos de leur petit sur le
site.. Toute la question pour moi, et elle reste sans réponse, c'est pourquoi


Ursula 28/02/2010 00:36


Pas davantage, Dominique, sinon un malaise physique profond, presque une répulsion en voyant certaines photos du site "nos petits anges"...
Je pensais que ce qui fait la différence avec notre perception de la disparition de nos êtres chers pour ces jeunes parents c'est qu' ils n'ont pas eu le temps de connaître leur enfant et ils
voudraient en garder comme une preuve que cet enfantement a bien eu lieu..pour eux ..pour les autres aussi certainement..
Mais comment supporter quelques mois plus tard la vision de ces petits corps sur lesquels la mort a déjà fait son oeuvre ? Je n'arrive pas à écrire l'adjectif qui me vient à l'esprit ...

Il faudrait savoir qui est à l'origine de cette idée ?
Exploitation commerciale de moments douloureux ?