Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 22:39

Le numérique tueur de nostalgie?

Qu'en pensez vous?

C'est une question un peu particulière qui m'amène aujourd'hui.

Un peu à cause de Marie et de la photo nb de son père pour le premier mai

Si je vous dis "vieilles photos de famille", et que je vous demande quels mots cela évoque pour vous,

vous risquez de me dire, nostalgie, souvenir, mémoire,

mais aussi probablement jaunies, fatiguées, abimées.

Comme si on a tendance à penser que les anciennes photos sont souvent en mauvais état, pas toujours de bonne qualité.

vieilles-photos-nb-256.jpg

La photo date probablement de l'été 1947, dans une ferme de la région de Prénereau, dans l'Yonne. Ma mère et moi. (désolé pour la tenue...) 

 

Et ce qui me tracasse c'est la chose suivante: Dans 75ans, si vous n'avez pas perdu les fichiers, vos photos de famille seront nettes, colorées, intactes, comme si elles avaient un an. Celles et ceux qui les regarder, éprouveront-ils la même nostalgie, la même sensation de temps passé que nous aujourd'hui? Comme l'impression que la qualité d'image quasi éternelle des images numériques est un tue-nostalgie.

vieilles-photos-nb-019-copie-1.jpg

 

De gauche à droite, Daniel, Claude ma soeur, jacques et moi. Je ne sais pas où c'est, probablement dans l'Yonne.

vieilles-photos-nb-110.jpg

Ma mère, Jacques et moi. Probablement à Paris. 1950, 51?

 

Qu'en pensez vous? Si ces images étaient intactes, nettes, en couleur, la sensation de passé serait-elle la même qu'avec ces images là?

 

Ps, les images sont des photographies de négatifs avec éclairage arrière et appareil numérique sur trepied. 


Partager cet article

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans L'image; ce qu'on en fait
commenter cet article

commentaires

Elsaxelle 08/05/2012 10:34

Ces photos ont une âme. Elles sont précieuses : certaines ont survécu aux guerres (je parle de quelques unes retrouvées chez ma grand-mère). Mais là, c'est plus l'objet par lui-même qui me touche.
Comme je pourrai l'être en retrouvant un rond de serviette en argent de l'époque.
En ce qui concerne les photos, je suis aussi chamboulée de regarder les photos de mes filles bébés que des photos de 1947 (pour ne citer que cette date puisque tu es de la génération de mes
parents). Alors 1997 ou 1947, l'émotion est identique car c'est le souvenir qui nous émeut.C'est le pouvoir de chaque photo. N&B, couleur, papier ou numérique, je pense que la puissance est la
même.

dominique bouvet 08/05/2012 13:36



Merci pour ce beau commentaire. 


Je pense que tu as raison. souvent la nostalgie provient de ce que nous connaissons les personnes. et pourtant,je me  suis amusé à voir si l'on éprouvait la même "émotion" avec des personnes
inconnues.. va fouiller dans des albums dans des marchés aux puces.. me semble que c'est pareil



durdan 05/05/2012 08:48

non bien sûr
quant à ta tenue sur la 1ère,tu n'y bouvais rien

chantal 04/05/2012 13:06

Nostalgie : Tristesse liée à une chose passée ou qu'on n'a pas connue.
Donc, nos enfants ou petits enfants éprouveront de la nostalgie en regardant nos photos numériques d'aujourd'hui comme nous avons de la nostalgie en regardant des photos argentiques de nos parents.
Mais est-ce vraiment le moyen dont ont été faites les photos ou plutôt ce à quoi elles nous ramènent qui nous rend nostalgique ?
Grand sujet philosophique...
Bises et bonne journée.

Nokomis 04/05/2012 11:52

C'est pas faux, ces photos anciennes nous évoquent le passé, parfois avec nostalgie, mais peut être aussi avec soulagement pour certains. Pour ce qui me concerne, je n'aurai aucune envie de
retrouver mon enfance, si ce n'est pour retrouver mon papa.
Je ne sais pas si c'est l'usure des clichés qui induisent ces émotions, ou tout simplement les tenues, les coiffures... Il me semble que mes enfants ont les mêmes en regardant les photos de leur
enfance, et pourtant...
Bonne journée et merci pour cette réflexion.

c2cro-photo 04/05/2012 07:41

bonjour,
pour moi, l'etat de la photo ne change en rien le coté nostalgie. pour moi la photo n'est qu'un declencheur de souvenir, qui nous remet en tête pas seulement l'instant saisi à la seconde S mais la
situation dans laquel on a pris la photo, le moment, la journée, la saison, un souvenir plus ou moins large. sa se veirifie deja à cours terme, moi avec les photos de ma fille qui vas avoir 5 ans
et de mon fils de 2 ans. lorsque l'on regarde les photos d'eux bébé, on reste figé sur ces moments.
on peut parler d'une autre evolution et de la democratisation de la video. il y à 50 ans la video n'etais pas accessible, c'est trés differents aujourd'hui et c'est pour nous toujours aussi emouant
devoir les premier pas de nos enfants, sa l'est même plus car on sent la nostalgie monter, l'idée que Ce moment est passé il y a .... et que finalement le temps est passé trés vite.

alors que l'image soit flou, net, en noir et blanc, en couleur, bruité, eclatante terne, en mouvement ou non ... ce n'est pas l'image qui est le souvenir, le souvenir est encré en chacun et fait
surface de differentes mainnere, image, musique, odeur ... le cervau est un "outils" formidable aprés tout alors ...
bon souvenir ...