Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 00:08

Fascinant le monde de la photographie.

Comme dans bien des domaines, on peut apprendre tous les jours.

Alors voilà, j'ai appris ce qu'est un photochrome.

Tout ça à la suite de la lecture de l'annonce d'une exposition qui se tient à Paris.


"Voyage en couleur Photochromie 1876-1914 à la Bibliothèque Forney

Cette fascinante exposition présente 300 photochromes choisis dans la collection du graphiste et photographe MarcWalter.

À mi-chemin entre photographie et lithographie, le procédé photochrome, déposé en 1888, permet d’obtenir une image en couleur à partir d’un négatif noir et blanc. Le parcours de l’exposition regroupe des photos colorisées, un tour du monde des images de voyages, d’architecture, d’art et d’objets d’art et enfin un espace entièrement consacré aux Amériques. Des documents rares de la fin du 19e siècle, qui révèlent en couleur un monde aujourd’hui disparu.
Le catalogue, coédité à cette occasion par Eyrolles et Paris-Bibliothèque, propose un parcours historique et technique à la découverte des Photochromes.
Jusqu’au 18 avril à la Bibliothèque Forney, 1 rue du figuier Paris 4e - Tél. : 01 42 78 14 60 -
www.paris.fr"


J'ai voulu en savoir un peu plus.. alors googlisons..

Marc Walter (qui se définit comme un "glaneur d'images" explique :
"A mi-chemin entre photographie et lithographie, un photochrome est une image en couleurs obtenue à partir d’un négatif noir et blanc. Inventé et mis au point, conjointement, par le Français Léon Vidal et le Suisse Hans Jakob Schmid, le procédé a fait l’objet d’un brevet, déposé en 1888 par la société Orell Füssli à Zurich, qui l’exploite sous la marque PZ (Photoglob Zurich). La naissance du photochrome coïncide avec l’essor du tourisme: les Suisses comprennent tout de suite qu’il y a là un marché formidable. Ils présentent les premiers photochromes à l’Exposition universelle de 1889 : c’est un succès. Des succursales vont s’ouvrir à Londres, puis à Detroit, aux Etats-Unis. La production va s’intensifier d’une façon incroyable, puisque les trois quarts des photochromes répertoriés dans le catalogue Photoglob de 1911 ont été réalisés avant 1900 !

Le lac d'annecy avant 1900

Les chromistes avaient-ils des modèles sous les yeux pour les teintes ?

Non, ils les inventaient totalement. Ils partent d’une photographie et, progressivement, ils la transforment en peinture. Ils rajoutent des nuages, ils transforment la lumière, ils font ce qu’ils veulent. Certains ont beaucoup d’imagination. La technique elle-même permet cette liberté. L’exception, c’est ce William Henry Jackson (1843-1942), qui sera directement associé à l’aventure : peintre de formation, il va, grâce à ses aquarelles, superviser lui-même la mise en couleurs de ses photographies de l’Ouest américain."


Vous imaginez le travail de ces "chromistes?
Pnsez-y lorsque avec photoshop vous allez transformer une image couleur en noir et blanc en un coup de souris..

Décidément, l'homme  n'est jamais content..
Faut qu'il transforme tout.

Herne Bay,England 1891

Usa, fin 19e

En Tunisie, 1890

Celle ci, je la gardais pour la fin..
Quétaine avez vous dit???


Partager cet article

Repost 0
Published by dominique bouvet - dans Autres techniques
commenter cet article

commentaires

masmoulin 08/08/2009 05:15

Bonjour,
J'ai visité à Lille, au Palais des Beaux-arts, un exposition sur la représentation de l'Orient par les artistes. Il y avait des photochromes. J'ai voulu en savoir + J'ai rédigé un billet sur mon blog. Je viens de la mettre en ligne et je me suis permis de faire un renvoi vers votre blog. Pour cet article
Cordialement
Pierre, alias masmoulin