Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 17:59

Ce qui m'a poussé à changer de plate-forme pour mon blog.

Après pas loin de 5 ans sur Overblog, il m'a fallu une bonne raison pour changer  et passer sur Wordpress.

La raison m'a été fournie par une actualité nauséabonde en france.  

Tout à fait par hasard, je me suis rendu compte que celui qui se fait passer pour un humoriste (dieudonné, m'bala m'bala) a un blog sur  overblog. 

Même s'il n'est pas mis à jour, il existe. 

J'ai écrit à Overblog pour leur demander si le fait d'accorder une place à cet individu n'est pas en contradiction avec leurs réglements, notamment à l'article suivant:

Article 5.2 :

 Le contenu publié par l’utilisateur ne doit pas inciter à la haine, à la violence, à l'anorexie, à la fabrication et utilisation d'explosifs, au suicide, au racisme, à l'antisémitisme, à la xénophobie, à l’homophobie, faire l'apologie des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité ;

Le contenu publié par l'utilisateur ne doit présenter en aucun cas un caractère pédophile ; Le contenu publié par l’utilisateur ne doit pas inciter à commettre un crime ou un acte de terrorisme ;

Le contenu publié par l’utilisateur ne doit pas inciter à la discrimination d'une personne ou d'un groupe de personne en raison de son appartenance à une ethnie, à une religion, à une race, ou du fait de son orientation sexuelle ou de son handicap.

 

Le message envoyé par moi  à overblog est resté sans réponse. 

Même genre d'attitude que la Fnac qui continue à vendre les billets de cet individu. 

Je préfère donc changer d'air.. 

Je suis là maintenant. 

 


Partager cet article

Published by dominique bouvet
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 12:50

_MG_4339.jpg

Après mûre réflexion, j'ai décidé de changer de lieu d'hébergement de mon blog.

Si ça vous tente de me suivre, c'est désormais ici: dominiquebouvet.wordpress.com

Merci à vous, qui m'avez suivi icitte et qui j'espère allez me suivre sur mon nouveau site.

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 14:27

On dit que l'herbe chez le voisin est plus verte..

Ça justifie parfois que l'on a besoin ou envie d'aller voir ailleurs.

Après presque 5 ans sur la plate-forme Overblog, j'ai envie de changer. 

En près de 5 ans, j'ai eu plus de 120 000 visites, et je me dis que c'est aux visiteurs de donner leur avis. 

Logique, non?

Alors, si ça vous tente, j'ai commencé un nouveau blog sur une plate forme Worpress.

J'ai besoin d'avoir votre avis.  Vous pouvez le donner cet avis, ici ou sur le nouveau blog:

Mon nouveau blog sur Wordpress, cliquez


Merci d'avance et bon dimanche.

Partager cet article

Published by dominique bouvet
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 12:09

_MG_4544.jpg

Curieuse attitude non? 

On voit même sa langue. 

Avez vous idée de ce qu'il fait là?

Moi, je sais...

Et vous?

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 23:00

En bon français Merle d'Amérique stoïque.

Stoïque: grande impassibilité devant la douleur ou le malheur.

Les  merles d'amérique savent  rester stoïques quand il fait -20°, la preuve:

_MG_4522.jpg

 

_MG_4524.jpg

 

_MG_4528.jpg

 

Photos faites au 7D (qui n'avait rien à dire là...) avec objectif 70/200mm 2.8Fl, doubleur de focale canon et onglée carabinée...

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 02:17

Je me demande pourquoi, en faisant ces photos, j'ai pensé à ce titre..

MG 4520

 

 

MG 4512

 

_MG_4518.jpg

 

Bonne journée à toutes et tous

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Regarde ce que j'ai vu
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 12:38

Mon Canon Eos 7D me parle.

Oui, oui, vous avez bien lu, il me parle.

Ce matin, je suis sorti avec lui pour aller marcher et faire des photos au bord de la rivière des prairies.

Il faisait froid, un bon -17° ce qui avec le vent valait un presque -30°

Et c'est là, alors qu'en auto j'approchais de ma destination, que je l'ai distinctement entendu:

-"veux tu ben m'dire où c'est qu'on est rendus là?"

Vous imaginez ma surprise. Je lui ai dit:

-"mais tu parles?"

et lui, d'un ton grincheux..

-"qu'est-ce tu crois? Ton téléphone te parle, ton char te parle et te dit même où tourner aux lumières.. et tu voudrais que je me taise, moi aussi je suis intelligent..."

J'étais vraiment abasourdi.

-"et comment ça se fait que c'est seulement aujourd'hui que tu te décides à me parler?"

-"c'est bien simple, chu tanné au boutte..même avec ton chien tu m'énarves"

-"quoi mon chien?"

-"quand je t'entends dire à son propos: il est tellement intelligent, lui manque plus que la parole"

-"je vois pas le rapport"

-"facile, je peux pas frétiller du capteur pour te montrer que je suis content, alors j'ai décidé de te parler"

On était arrivés mon 7D et moi au bord de la rivière. Et il a recommencé.

-"fait frette... "

C'est là à l'entendre se plaindre comme ça, avec une face de baboune, j'ai commencé à avoir un doute.

 

MG 4491

 Et il a continué de plus belle

-"veux tu ben m'dire, c'est quoi c't'idée de sortir par un froid pareil?"

-"cette idée, c'est de profiter du soleil et faire quelques photos d'oiseaux"

Je l'ai entendu marmonner.

-"faut tu être épais pas à peu près pour faire des photos par -30°"

Là, je commençais à le trouver fatiguant

-"qu'est-ce que tu as à te plaindre comme ça, je croyais que tu étais un appareil "tous temps"

-"Kesse tu veux dire?" et moi:

-"t'es pas tropicalisé?"

C'est d'une voix où je sentais poindre la pitié qu'il m'a répondu.

-"t'es don ben cave, toué... tropicalisé, c'est pour +40° pas -30°, stie..."

Je savais bien qu'il avait raison, et j'ai cessé de lui répondre. Je me dirigeais vers l'endroit où j'ai l'habitude de voir pleins d'oiseaux en hiver.

Le doute qui s'était installé plus tôt continuait à faire son chemin. Je me demandais s'il n'y avait pas confusion. J'avais l'habitude et je ne suis pas le seul de parler de mon 7D, d'utiliser le masculin à son propos.

Mais avec un caractère chialeux comme le sien, est-ce que ce n'est pas Elle qu'il faut dire?

Pas possible qu'un mauvais caractère comme ça soit masculin...

_MG_4500.jpg

 

J'étais, enfin, nous étions positionnés au bon endroit, là où en temps normal, beaucoup d'oiseaux volent.

Le vent rendait le froid encore plus difficile.

Pas un oiseau en vue..

Rien. Et d'un coup, elle a recommencé. Je l'ai entendue me dire:

-"pis tes oiseaux..?"

Pas désireux  d'entamer  une chicane de couple, j'ai préféré ne pas répondre. Et elle a rajouté:

-"c'est vrai que les oiseaux. sont pas tous épais.. Pas comme un certain que je connais.. Y restent à la maison par un froid pareil, eux"

Au bord de la crise de nerf, j'ai décidé de quitter cet endroit.

Pas d'oiseaux, pas grand chose à photographier. Et c'est vrai, le froid..

Sauf qu'un peu plus loin, au bord du sentier, en haut d'une barrière en bois, des formes dans la neige. Un contre jour amusant à tenter.

J'ai du passer du doubleur de focale aux bagues de rapprochement pour une photo de très près.

Pendant que je manipulais l'objectif, le capteur à l'air. Elle a recommencé:

-"ta.....k, peux tu barrer c'te porte? j'ai les foufounes à l'air comme ça..."

J'ai préféré adopter la meilleure attitude dans ce genre de cas, le silence. Il m'a fallu batailler pour faire quelques images, pas très convaincu par l'idée, plus par entêtement que réelle envie.

Comme en aparté, elle a laché:

-"c'est bien les mecs, ça.. tout faire pour ne pas revenir bredouille.. ah!! la fierté masculine...."

C'est à ce moment, je me suis rendu compte que j'étais sur un mauvais réglage. J'étais en P au lieu de AV.

-"hihi... pas fort, toué... quatre ans de vie commune et tu sais toujours pas ce qui me fait plaisir, pas fort pantoutte.."

Là, j'ai failli me résoudre à la faire taire. Simplement la mettre à Off, mais ça aurait été une sorte de fuite. J'ai préféré lui dire:

-" à propos, ton nouveau  petit frère, le 6D, il est comment?"

-"bofff, c't'un gars"

-"oui, mais il a quoi de différent avec toi, parait qu'il a un plus grand capteur et que c'est mieux"

-"pfffttt, vous les mecs, y'a que la taille qui compte, on dirait"

-"tu vois, je me demande si je vais pas me décider à changer.. un 6D, ça me tente.."

Elle est restée silencieuse un moment, puis:

-"dis, t'es pas sérieux. Tu vas pas me faire ça.. steuplait.. non.."

Et vous le croirez si vous voulez, mais là, d'une petite voix, elle a chantonné:

"Oublier le temps

Des malentendus

Et le temps perdu"

Elle connait même le "ne me quitte pas de Brel"

_MG_4499.jpg

 

ps, si vous voulez entendre votre appareil numérique parler, dans le menu de configuration choisissez la langue que vous préférez.. moi j'ai configuré la mienne en "français d'icitte"....

 

Bonne fin d'année à toutes et tous. 

Que vous soyez seul-e ou en famille, à l'année prochaine. 

en espérant que mon petit texte ne vous a pas paru trop stupide.

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 15:20

Eureka.. enfin, je crois.  Sans vouloir me mettre martel en tête, j'avais envie de savoir ce que pouvait être ce moulin à clous dont il est fait mention à l'île de la visitation sur la rivière des prairies.

Et je crois bien avoir trouvé l'explication. 

Au 18e siècle, il y avait une grosse demande de clous pour la construction des maisons qui utilisaient en grande partie le bois.  Le moulin à clous de l'île était possiblement  ce qui en france était appelé moulin à fer ou moulin à taillanderie. 

L'eau amenée à une roue à aube servait à la fois à actionner des soufflets de forge et un marteau pilon. 

TWUG-2674-jbm_taillanderie_146.jpg

 

FHGK-2852-D5.jpg

Les images proviennent des sites :  musée des techniques.org

Quand pensez vous?


Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 13:34

Je me demande souvent si nous sommes à même de mesurer, d'apprécier notre bien-être moderne. 

Parfois en voyant comment vivaient nos ancêtres pas si lointains, je me dis que ça ne devait pas être facile tous les jours.

Et nous, nous croulons sous les machins construits et achetés par nous pour notre petit confort.

De la veste d'hiver en 100 % nylon 3L Gore-Tex® avec fini DWR Intérieur brossé : 100 % polyester 

à  l'oreiller bluetooth :

http://www.cadeauxfolies.fr/media/catalog/product/cache/3/imagehover/1098x1092/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/m/imusic_bluetooth_musik_kissen_1_1.jpg

nous avons tout. Tellement tout que nous avons toujours l'impression qu'il nous manque encore quelque chose.

En matière de photographie, par exemple.  Il m'arrive parfois de me dire.. Ah si j'avais eu le filtre Genus ECLIPSE ND variable 82mm j'aurais pu....   Ou d'autres fois, ah si j'avais eu le Tamron SP 150-600mm F/5-6.3 VC USD (le pire c'est que celui  là n'est pas encore sorti en amérique du nord...mais il fait déjà rêver).

Et pourtant, si l'on était capables de bien apprécier nos appareils numériques actuels, être capables de bien se rendre compte de ce qu'ils nous offrent par rapport à ce qui se faisait il n'y a pas si longtemps...

C'est ce que j'ai été contraint de faire il y a peu...  J'ai eu à scanner de vieux négatifs couleurs. Quand je dis vieux, c'est bien relatif..  Ils ne datent que de mai 2000. Même pas 15 ans.

Des photos que j'ai fait de ma fille dans une compétition de gymnastique rythmique.  L'appareil d'alors était bon, le télé objectif correct. La lumière pourrie.  Et le résultat est horrible. 

img211.jpg

 

Pile 9  ans, pas plus de neuf ans après.  Le numérique me permet dans des conditions de prise de vue difficiles, de bien capter ma fille pendant un spectacle de l'école nationale de cirque de Montréal:

2009-05-01_spectacle_12.jpg

(ma fille, c'est elle qui "guide le peuple")

C'est pour ça que je me dis maintenant "ah, mais j'ai tout ce qu'il me faut", pour un peu je me mettrais à chanter "J'suis heureux"   comme lui:

Bonne journée à toutes et tous..


 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 12:42

Là où en été, on peut voir des bihoreaux, il n'y a pas grand chose en hiver à capter.

Reste l'eau qui coule, et la glace. 

_MG_4437.jpg

 

Cet endroit est un des bras de la rivière à l'endroit où était construit le moulin de l'île de la visitation.

Cette île, dénommée Branchereau jusqu'en 1750, emprunte sa dénomination à la paroisse de la Visitation-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie fondée en 1736. Les sulpiciens, seigneurs des lieux, dans le but de maîtriser la force du courant, la relient à la rive par une digue. Entre 1724 et 1726, Simon Sicar, ingénieur, érige la digue, et construit un moulin à scie près de l'île. Il construit ensuite un moulin en pierre pour moudre le grain, un autre pour carder la laine.

_MG_4432.jpg

 

On raconte qu'à cet endroit, il y eut plusieurs sortes de moulins construit. Moulin à scie, à papier, à farine.

Et un moulin à clous.. 

_MG_4439.jpg

Moulin à clous....

Je connaissais le pneu à clous,  mais pas le moulin à clous. 

Vous savez ce que c'est vous?

le moulin à clous?

J'ai cherché, et rien trouvé.. 

Il va sans doute passer bien de l'eau au moulin avant que je sache. 

Bah, pas grave, on ne va pas se rendre marteau  pour une histoire de clous, pas vrai?

Raymond Devos, l'a déjà fait... 

Finalement, mon article du jour, ça vaut pas un clou, vous ne trouvez pas?

Je crois que je vais retourner planter des clous (expression d'ici, signifie dormir)

Bonne journée à toutes et tous

Partager cet article

Published by dominique bouvet - dans Quelques mots
commenter cet article